1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : la galère des parrainages continue pour une grande partie des candidats
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : la galère des parrainages continue pour une grande partie des candidats

Toujours pas candidat, Emmanuel Macron a validé plus de 500 parrainages, 35 pour Marine Le Pen et 58 pour Éric Zemmour. À gauche, Anne Hidalgo est la mieux partie avec déjà 266 signatures.

Marine Le Pen
Marine Le Pen
Crédit : JULIEN DE ROSA / AFP
Nicolas Bay absent de la convention présidentielle du RN pour cause de Covid
00:03:33
Un air de campagne du 04 février 2022
00:03:33
Micro générique Switch 795x530
Aurélie Herbemont - édité par William Vuillez

Emmanuel Macron n'est toujours pas candidat mais a son ticket d'entrée officiel pour la présidentielle : 529 parrainages validés, dont celui d'un certain Édouard Philippe. Alors ça n'est pas forcément annonciateur d'une candidature imminente du chef de l'État : "Il n'a aucun intérêt à accélérer, il doit continuer à faire président en gérant la situation internationale", glisse un conseiller.

Décrocher les parrainages, "ce n'était pas un gros enjeu, mais on se réjouit d'avoir franchi cette étape rapidement", confie un dirigeant de la majorité. Pas question de "trop fanfaronner" d'après une ministre, car "il faut que les candidats qui comptent les aient aussi". D'ailleurs la majorité présidentielle pourrait-elle aider ceux qui galèrent ? "On n'est pas mère Teresa, que les candidats qui nous ont tapé dessus se débrouillent", s'offusque un cadre.

Il y a des candidats très loin du but. Marine Le Pen a 35 parrainages. Un de ses proches dédramatise le retard à l'allumage : "On a demandé aux élus de nous envoyer un scan de leur formulaire pour vérifier qu'il n'y a pas d'erreur qui l'invaliderait". Le compte n'est toujours pas bon niveau promesses, autour de 450, donc pas question de prendre le moindre risque avec un parrainage mal rempli. Ces scans, c'est aussi un moyen de s'assurer que les élus parrainent Marine Le Pen, et pas Éric Zemmour. Ce dernier est devant avec 58 parrainages. Histoire de décourager ceux qui voudraient le rejoindre, la candidate le torpille dans Le Figaro en disant qu'il y a des "nazis" qui gravitent autour de l'ancien journaliste.

Quelle situation à gauche

Anne Hidalgo fait la course en tête avec 266 signatures. 159 pour Fabien Roussel, 100 pour Jean-Luc Mélenchon, 80 pour Yannick Jadot. Le compteur de Christiane Taubira s'est débloqué, mais timidement : 8 parrainages. "On n'a pas 500 promesses, mais pas d'angoisse", à en croire un de ses lieutenants, même si "le PS essaye de faire pression sur les élus pour qu'on ne les ait pas". Au passage, ce pro Taubira lâche une amabilité à destination d'Anne Hidalgo : "Avoir 500 parrainages quand on a 2% ne sert à rien".  

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/