1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : "L'abstention est un piège à cons", martèle Mélenchon
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : "L'abstention est un piège à cons", martèle Mélenchon

"Je veux dire haut, fort et ferme que l'abstention est le pire qui puisse nous arriver", a déclaré le chef de file des Insoumis lors des Universités d'été du parti.

Jean-Luc Mélenchon lors de l'Université d'été de La France Insoumise le 29 août près de Valence.
Jean-Luc Mélenchon lors de l'Université d'été de La France Insoumise le 29 août près de Valence.
Crédit : OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP
Le Mag Pol du 29 août 2021
17:10
"L'abstention est un piège à cons", martèle Mélenchon
17:10
Vincent Derosier - édité par Marie Gingault

Les Universités d’été de la France Insoumise se sont achevées ce matin à Valence avec le discours de Jean-Luc Mélenchon. Il a reconnu avoir douté, mais il a assuré devant ses militants : cette troisième candidature sera la bonne. 

En effet, à la tribune devant des milliers de militants, sa détermination ne fait aucun doute. Mais c'est assez rare, Jean-Luc Mélenchon a aussi reconnu avoir beaucoup douté avant de se lancer dans cette nouvelle campagne présidentielle. "Il y a un an, je venais vous dire que je m'interrogeais à propos de ma candidature. Est-ce qu'il y avait une autre candidature au moment où je me disais disponible pour l'assumer, et la réponse fut qu'il n'y en avait pas et que par conséquent, j'avais feu vert pour m'avancer", a-t-il déclaré. 

Sa personnalité dérange certains, ses coups de colère peuvent irriter, mais le leader des Insoumis préfère s'en amuser : "Vous êtes là à regarder et à dire 'Oh ça ne me convient pas, Mélenchon il parle trop fort, ou pas assez fort. Il a un masque, ou il n'en n'a pas. On a raconté qu'il était cela, ou bien je ne sais plus ce qu'on dit de lui mais ça me pose un problème parce que je suis un petit bourgeois'", a-t-il ironisé devant ses militants. "Je suis comme je suis", a-t-il martelé sous les applaudissements. 

Plus ça vote, plus nous sommes fort, moins ça vote, plus Macron et Le Pen sont forts

Jean-Luc Mélenchon

Et Jean-Luc Mélenchon a rappelé qu'il n'est que le porte voix d'un programme : "Je me présente non pas tout seul pour une aventure personnelle, pour une carrière que je n'ai plus à faire à mon âge, je me présente avec une équipe, avec un programme. Nous avons de quoi faire un gouvernement et même plusieurs", a-t-il assuré. 

À lire aussi

À gauche, en tout cas aujourd'hui, Mélenchon est peut-être le mieux placé dans les sondages, donné au-dessus de 10%, mais pour accéder au second tour de la présidentielle c'est insuffisant. Alors à huit mois de l'élection, il déclare déjà la guerre à l'abstention. "Je veux dire haut, fort et ferme que l'abstention est le pire qui puisse nous arriver. Plus ça vote, plus nous sommes fort, moins ça vote, plus Macron et Le Pen sont forts", a martelé le chef des Insoumis pour qui "l'abstention est un piège à cons". 

Jean-Luc Mélenchon est déterminé à mener une troisième et dernière bataille présidentielle. Il prévient déjà ses soutiens : "plus nos idées gagnent du terrain et plus la campagne sera dure et sale".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/