1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Guerre en Ukraine, Poutine et sanctions économiques : ce qu'il faut retenir de l'allocution de Macron
2 min de lecture

Guerre en Ukraine, Poutine et sanctions économiques : ce qu'il faut retenir de l'allocution de Macron

ÉCLAIRAGE - Le président de la République s'est exprimé lors d'une allocution télévisée de 14 minutes et n'a pas épargné le président russe.

Emmanuel Macron, le 2 mars 2022
Emmanuel Macron, le 2 mars 2022
Crédit : CRÉDITLUDOVIC MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad

"Les jours qui viennent seront vraisemblablement de plus en plus durs". Lors d'une allocution télévisée de quatorze minutes ce mercredi 2 mars, Emmanuel Macron a fait le point une semaine après l'invasion de la Russie sur le sol ukrainien. 
Accueil des réfugiés, sanctions économiques et dénonciation des propos de Vladimir Poutine, le chef de l'Etat a dénoncé la posture de Vladimir Poutine dans la guerre lancée en Ukraine. 

Le président de la République a dénoncé à plusieurs reprises les "mensonges" du président russe. Vladimir Poutine "a choisi la guerre". "Il n’y a pas de troupes ni de bases de l’OTAN en Ukraine (...) Cette guerre n'est pas un conflit entre l'Otan et la Russie" et "encore moins une lutte contre le nazisme, c'est un mensonge. La Russie n’est pas agressée, elle est l’agresseur". 

"Cette guerre est le fruit d’un esprit de revanche"

Le chef de l'Etat a ajouté que "cette guerre est le fruit d’un esprit de revanche né d’une lecture révisionniste de l’histoire de l’Europe", a-t-il déclaré. Ceci étant dit, Emmanuel Macron a insisté sur sa volonté de "rester en contact" avec le président russe. Objectif : "Le convaincre de renoncer aux armes" dans l'invasion de l'Ukraine.
 
"J'ai choisi de rester en contact, autant que je le peux et autant que c'est nécessaire, avec le président Poutine pour chercher sans relâche à le convaincre de renoncer aux armes" et "pour prévenir la contagion et l'élargissement du conflit autant que nous le pouvons", a-t-il expliqué. Il a aussi annoncé qu'il réunira les 10 et 11 mars à Versailles les chefs d'Etat et de gouvernements européens

"Un plan de résilience économique et social"

Sur le volet des sanctions économiques, Emmanuel Macron a pris le soin de déclarer :  "Nous ne sommes pas en guerre contre la Russie". "Nous sommes aujourd'hui aux côtés de tous les Russes qui, refusant une guerre indigne soit menée en leur nom, ont l'esprit de responsabilité et le courage de défendre la paix", a-t-il déclaré lors de l'allocution télévisée. 
 
Les sanctions prises à l'encontre de la Russie vont "immanquablement" affecter la croissance française, a déclaré sans détour Emmanuel Macron. C'est pourquoi le président a demandé à Jean Castex de mettre en place un "plan de résilience économique et social pour répondre aux difficultés qui découlent du conflit". Le président de la République n'a pas donné davantage de détail sur les modalités de ce plan. 

"Notre pays amplifiera donc l'investissement dans sa défense"

À écouter aussi

Emmanuel Macron a aussi insisté sur la "stratégie d'indépendance de la France". "A ce retour brutal du tragique dans l'histoire, nous nous devons de répondre par des décisions historiques", a estimé le chef de l'Etat. "Nous ne pouvons pas dépendre des autres pour nous défendre (...) Notre pays amplifiera donc l'investissement dans sa défense", a-t-il indiqué, soulignant aussi que "notre défense européenne doit franchir une nouvelle étape". 

Enfin, Emmanuel Macron a aussi évoqué "notre vie démocratique et la campagne électorale" percutées par la guerre en Ukraine. "Cette campagne permettra un débat démocratique important pour la nation, mais qui ne nous empêchera pas de nous réunir sur l'essentiel: je sais pouvoir compter sur vous", a ajouté le chef de l'Etat, se gardant d'évoquer son propre sort et une éventuelle candidature. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.