2 min de lecture Culture

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron veut créer un "pass culture"

Le candidat du mouvement "En Marche !" propose la création d'un pass d'une valeur de 500 euros aux 18 ans de chaque jeune pour démocratiser l'accès à la culture.

micro generique Moi Président Benjamin Sportouch
>
Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron veut créer un "pass culture" Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : Benjamin Sportouch | Durée : | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch Journaliste RTL

S'il est élu, Emmanuel Macron veut instaurer un Pass Culture pour les jeunes. L'idée du candidat est de démocratiser l'accès des jeunes à la culture, que l'État donne des moyens à ceux qui n'en ont pas. À 18 ans, chaque jeune bénéficierait d'un montant de 500 euros qu'il pourrait les dépenser à sa guise pour aller au musée, au théâtre, au cinéma... Il faudra pour cela passer par un site internet géré par le ministère de la Culture pour éviter que l'argent ne serve à autre chose. Le principe séduit des acteurs du secteur. "L'incitation est formidable", estime Arthur Nauzyciel, directeur du Théâtre National de Bretagne.

Le prix du pass reste pour l'heure assez flou. Ce qui est sûr, c'est qu'Emmanuel Macron veut mettre à contribution les géants du net, les "GAFA" - pour Google, Apple, Facebook et Amazon -, mais cela reste encore assez imprécis. Emmanuel Macron l'assume : il a volé l'idée à Matteo Renzi, l'ancien président du Conseil italien. Au lendemain des attentats du 13 novembre, celui-ci suggérait que le terrorisme soit combattu par la culture. À ce jour en Italie, le succès est mitigé : la moitié seulement des jeunes de 18 ans ont téléchargé l'application téléphone, et une très faible part du budget a été utilisée. Certains bénéficiaires de ce pass italien l'ont même revendu sur les réseaux sociaux. 

Mélenchon veut créer un centre national du jeu vidéo

"Un risque est que ceux qui de toutes les façons vont aux concerts ou au théâtre iront et que les autres ne jeunes ne demanderont pas nécessairement à bénéficier de ce pass. Bonne idée, mais il faut pratiquer l'expérimentation, puis faire évoluer le projet avec l'objectif que l'on a de démocratiser la culture", analyse Françoise Benhamou, spécialiste des politiques culturelles, pour qui cette mesure ne permettra pas forcément de résoudre les inégalités. 

Comme lors de chaque campagne présidentielle, la culture est un peu la grande absente du débat électoral : pas de propositions révolutionnaires, plutôt des pistes isolées. Le candidat Benoît Hamon défend lui un "passeport" culture pour les 12-18 ans, qui ressemble à la proposition d'Emmanuel Macron. Pour François Fillon, la priorité est de protéger le patrimoine, avec un plan de 2 milliards d'euros en 5 ans, et aussi une volonté de renforcer la place de l'éducation culturelle à l'école. 

À lire aussi
Portrait de Charles Aznavour en 2017 La Curiosité Est Un Vilain Défaut
Le grand Charles Aznavour !

C'est aussi le souhait de Jean-Luc Mélenchon, qui promet d'augmenter le budget de la culture d'1% du PIB, et de créer - assez atypique pour être mentionné - un centre national du jeu vidéo. Quant à Marine Le Pen, elle veut aussi appliquer la préférence nationale au secteur culturel, en interdisant la vente de monuments du patrimoine français, des châteaux privés par exemple, à "des puissances étrangères". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture Musée Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants