1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pouvoir d'achat : quelles sont les nouvelles mesures ajoutées au "paquet" promis par le gouvernement avant l'été ?
2 min de lecture

Pouvoir d'achat : quelles sont les nouvelles mesures ajoutées au "paquet" promis par le gouvernement avant l'été ?

La majorité avance petit à petit de nouvelles informations sur le contenu de son fameux projet de loi de finances rectificative. Voici les derniers ajouts qui pourraient aider financièrement les contribuables.

Emmanuel Macron, le 9 mai 2022
Emmanuel Macron, le 9 mai 2022
Crédit : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Lison Bourgeois & AFP

Première préoccupation des Français, le pouvoir d'achat est le thème convoité tant par Jean-Luc Mélenchon que Marine Le Pen. Du côté de La République en Marche, on mise sur un "paquet pouvoir d'achat". Le gouvernement souhaite donc venir en aide au porte-monnaie des citoyens par une série de mesures.

Ce projet de loi de finances rectificative sera présenté en Conseil des ministres à l'issue des élections législatives des 12 et 19 juin, a annoncé le porte-parole du gouvernement ce mercredi 11 mai. "Ce texte est déjà travaillé, préparé et sera présenté dans la foulée des élections législatives pour être adopté très rapidement", a déclaré Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres.

Comme annoncé depuis quelques jours, les chèques alimentaires de 50 à 60 euros promis par Emmanuel Macron pour aider les plus modestes à se fournir en produits alimentaires locaux, durables, voire bio, seront donc bien lancés "dès cet été". Le porte-parole du gouvernement a aussi confirmé : le dégel du point d'indice pour les fonctionnaires, la revalorisation des prestations sociales et des retraites au 1er juillet. Le minimum vieillesse s'élèvera à 1.100 euros net.

La suppression de la redevance audiovisuelle

Si le gouvernement l'avait déjà annoncé, elle n'était pas prévue aussitôt. La suppression de la redevance de 138 euros, payée par les ménages possédant un téléviseur et qui rapporte plus de 3 milliards d'euros net par an, est une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Selon le compte-rendu du Conseil des ministres de ce mercredi 11 mai, cette taxe pourrait être supprimée dès cette année, dans le cadre de ce "paquet pouvoir d'achat".

À lire aussi

"La contribution à l'audiovisuel public sera supprimée de manière pérenne dès cette année et le financement de l'audiovisuel public sera assuré dans le respect de l'objectif à valeur constitutionnelle de pluralisme et d'indépendance des médias", indique le gouvernement, dans la retranscription d'une communication du ministre de l'Économie Bruno Le Maire lors du conseil des ministres.

Une prolongation du bouclier tarifaire et "prime Macron"

Ce paquet de mesures comprendra aussi une prolongation du bouclier tarifaire sur les prix du gaz et de l'électricité jusqu'à la fin 2022 ainsi qu'un "dispositif pérenne et mieux ciblé" que la remise de 18 centimes sur les prix du carburant, a détaillé  Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres ce mercredi 11 mai.

Outre les mesures sur les prix de l'énergie et du carburant, Gabriel Attal a rappelé que la "prime Macron", versée aux salariés au titre des résultats, sera "triplée". "Mais il faut quand même que votre employeur soit volontaire pour vous la verser. Ce n'est pas l'État qui va forcer les employeurs à donner une prime aux salariés", a rappelé Aurélie Herbemont ce lundi 9 mai au micro de RTL.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/