1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. PMA pour toutes : "Le sujet est légitime", dit François Bayrou sur RTL
1 min de lecture

PMA pour toutes : "Le sujet est légitime", dit François Bayrou sur RTL

INVITÉ RTL - Le maire de Pau réfute l'idée selon laquelle la procréation médicalement assistée mène à la gestation pour autrui. Il explique aussi que "le désir d'enfant est irrépressible".

François Bayrou au Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI
François Bayrou au Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI
Crédit : RTL /FREDERIC BUKAJLO / SIPA PRESS
Le Grand Jury de François Bayrou du 14 octobre 2018
53:30
VIDÉO - Le Portugal touché de plein fouet par la tempête Leslie
01:31
Paris va ouvrir des mairies, dont l'Hôtel de Ville, aux SDF cet hiver
00:58
Le Grand Jury du 14 octobre 2018
53:39
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch
Journaliste

Pour ou contre la PMA pour toutes ? "Ça se pratique tous les jours en Belgique, tous les jours en Espagne. Je connais un grand nombre de personnes qui ont eu recours à cette technique, simplement parce que le désir d'enfant est irrépressible", explique François Bayrou.

Invité au Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI dimanche 14 octobre, le maire de Pau ajoute bien comprendre "ce que cela heurte". Et d'ajouter : "Je voudrais proposer une autre perspective, il y a des gens qui croient que la démocratie, c'est faire triompher ses idées et ses convictions personnelles sur les autres. J'ai depuis longtemps défendu l'idée que cette vision là n'est pas la vraie vision de la démocratie. La vraie vision c'est qu'on puisse défendre ses convictions, les faire respecter et qu'on puisse vivre ensemble". 

L'ancien ministre de la Justice estime que "ce débat viendra et je n'ai pas la répulsion que vous dites sur ce sujet", avant d'ajouter : "En effet, pour moi le sujet est légitime".

Sur la GPA (gestation pour autrui, ndlr), François Bayrou a un avis tout autre. "Je suis contre, comme tout le monde, c'est universel dans le champ politique français, parce que ça aboutit à la marchandisation et à l'achat d'une grossesse". Le maire de Pau indique être favorable à la reconnaissance des enfants nés de GPA et réfute l'idée selon laquelle la PMA (procréation médicalement assistée, ndlr) mène à la GPA.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/