2 min de lecture Polémique

"Philippe et Wauquiez, c'est un peu 'Amicalement vôtre' à l'envers", note Alba Ventura

ÉDITO - Étrange face-à-face ce jeudi 27 septembre au soir entre le Premier ministre et le patron des Républicains sur le plateau de France 2. Un duel entre deux faux frères, et surtout deux droites irréconciliables.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
"Philippe et Wauquiez, c'est un peu 'Amicalement vôtre' à l'envers", note Alba Ventura Crédit Image : RTL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Ils vont s'affronter ce jeudi 27 septembre au soir sur le plateau de L'Émission politique sur France 2. "Ils", ce sont le premier ministre Édouard Philippe et le président des Républicains Laurent Wauquiez . Deux hommes de droite, de la même génération, multi-diplômés, deux hauts fonctionnaires. 

La comparaison s'arrête là,  parce qu'on ne peut pas faire plus opposé, tant sur la personnalité que sur le positionnement politique. Même dans le registre de l'humour, vous en avez un (le Premier ministre) qui pratique plutôt un humour british, tandis que le chef de file de LR fait plutôt dans l'humour cinglant.

Édouard Philippe et Laurent Wauquiez, c'est un peu Amicalement vôtre à l'envers. Vous vous souvenez du feuilleton : lord Brett Sinclair et Danny Wilde, deux héros que tout sépare au départ et qui finissent complices.

À lire aussi
Des vétérans lors des commémorations de l'Armistice le 11 novembre 2016 (image d'archive) polémique
11 novembre 2018 : un hommage gênant à Pétain retiré du programme officiel

Et bien Philippe et Wauquiez, c'est l'inverse. Ce sont deux hommes politiques au pedigree à peu près équivalent (Sciences-Po, ENA, et Normale-Sup en plus pour Laurent Wauquiez), qui appartiennent au même parti pendant plusieurs années - l'un dans le sillage d'Alain Juppé, l'autre dans celui de Jacques Barrot au commencement - et qui vont bifurquer, faire des choix de carrière différents.

Deux tacticiens, deux méthodes

De complicité, il n'y en a jamais eu. Et je crois qu'on peut avouer, sans froisser ni l’un ni l'autre, qu'ils se détestent. Mais ils ont en commun une chose : leur ambition. Deux ambitieux, deux tacticiens, mais pas de la même manière.

Laurent Wauquiez a explosé plus tôt : plus jeune député, benjamin du gouvernement Fillon, qui avait déjà tout compris aux ficelles de la communication politique. Seul ministre à venir à vélo au Conseil des ministres.

Il a su se mettre dans la roue de Nicolas Sarkozy, s'imprégner du phénomène Sarkozy, sans les Ray Ban et les fautes de syntaxes, mais avec une parka rouge et un côté tout-terrain, censés faire oublier le sur-diplômé. Et c'est comme ça qu'il s'est emparé du parti.

Édouard Philippe, lui, c'était plutôt le type qu'on ne remarquait pas. Discret maire du Havre, il était aussi le député au fond de la classe qui, en cinq ans à l'Assemblée, n'a jamais posé une question.

Avec son petit air supérieur et son look de dandy, il s'était programmé pour Alain Juppé, pensant qu'il jouerait un rôle un jour. C'est ce qui est arrivé, mais pas avec Juppé. Il aura habilement manœuvré, mais sans se travestir politiquement. Disons qu'il applique la politique qu'il aurait sûrement appliqué avec son mentor.

Droite modérée contre droite dure

Avec Wauquiez, c'est la droite qui assume d'aller chasser sur les terres du Rassemblement national, pas seulement chasser l'électorat de Marine Le Pen. Chez Philippe, c'est la droite plus classique, juppéiste. Un ancien ténor du parti résume en disant : "Il y en a un qui représente les bobos qui vont bien et l'autre les ruraux qui vont mal". C'est un peu caricatural, mais c'est bien vu.

En tout cas, ce jeudi soir, on devrait assez nettement voir comment l'un et l'autre s'adressent à la droite. Édouard Philippe, pour tenter de retenir l'électorat qui commence à faire défaut à Macron ; et Laurent Wauquiez, pour séduire cette droite rebutée par ses accents populistes et se poser en champion de toute la droite.

Pour ceux qui aiment la politique, ce devrait être un match intéressant. Un match entre le boxeur Philippe et le cogneur Wauquiez.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Édouard Philippe La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794949031
"Philippe et Wauquiez, c'est un peu 'Amicalement vôtre' à l'envers", note Alba Ventura
"Philippe et Wauquiez, c'est un peu 'Amicalement vôtre' à l'envers", note Alba Ventura
ÉDITO - Étrange face-à-face ce jeudi 27 septembre au soir entre le Premier ministre et le patron des Républicains sur le plateau de France 2. Un duel entre deux faux frères, et surtout deux droites irréconciliables.
https://www.rtl.fr/actu/politique/philippe-et-wauquiez-c-est-un-peu-amicalement-votre-a-l-envers-note-alba-ventura-7794949031
2018-09-27 08:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HtwOQM2pfIJE_TasJ6hqFw/330v220-2/online/image/2018/0927/7794949250_wauquiez-philippe.jpg