1 min de lecture François Fillon

Quand Penelope Fillon assurait ne pas être "impliquée dans la vie politique" de son mari

L'épouse de François Fillon est suspectée d'avoir perçu près de 500.000 euros bruts pour un emploi fictif d'attachée parlementaire de son mari entre 1998 et 2002.

Pénélope Fillon
Pénélope Fillon
Félix Roudaut
Félix Roudaut

L'épouse de François Fillon était jusqu'ici connue pour sa discrétion. Elle se trouve aujourd'hui au cœur d'un scandale révélé par le Canard enchaîné dans son édition du 25 janvier. L'hebdomadaire satyrique accuse en effet Penelope Fillon d'avoir occupé un emploi fictif en tant qu'attachée parlementaire de son mari en 1998 et 2002. Au total, la native de Llanover, au Pays de Galles, aurait perçu près de 500.000 euros bruts.

Pourtant, l'intéressée prétendait il y a peu se tenir en retrait de la vie politique de François Fillon. "Jusqu'à présent, je ne m'étais jamais impliquée dans la vie politique de mon mari", confiait en octobre 2016 cette avocate de formation dans une interview au Bien Public repérée par L'Obs. Cette phrase glissée à l'occasion d'une réunion publique met à mal l'axe de défense choisi par les proches du député de Paris.

Penelope Fillon "a toujours travaillé dans l'ombre"

Thierry Solère, porte-parole de l'ancien premier ministre, s'était empressé de voler au secours Pénélope Fillon, qu'il dépeint comme une femme qui "a toujours travaillé dans l'ombre, car ce n'est pas son style de se mettre en avant". Le conseiller régional d'Île-de-France a confirmé auprès de l'Agence France Presse qu'elle a "bien été la collaboratrice de François Fillon".

Le parquet national financier a annoncé, mercredi 25 janvier, l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "détournement de fonds publics, abus de bien sociaux et recel de ces délits". Les investigations seront menées par l'Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales, a précisé le parquet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Les Républicains Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants