1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Peines planchers : Dupond-Moretti veut "que la droite arrête de recycler" cette proposition
1 min de lecture

Peines planchers : Dupond-Moretti veut "que la droite arrête de recycler" cette proposition

INVITÉ RTL - Le ministre de la Justice a critiqué, sans les nommer, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand, lancés selon lui dans "la course à l'échalote sécuritaire".

Éric Dupond-Moretti au micro de RTL le lundi 27 septembre.
Éric Dupond-Moretti au micro de RTL le lundi 27 septembre.
Crédit : RTL
Éric Dupond-Moretti répond aux auditeurs de RTL
12:27
Éric Dupond-Moretti répond aux auditeurs de RTL
12:27
Marie-Pierre Haddad

Faut-il mettre en place le retour des peines planchers ? Voici la question posée par un auditeur de RTL à Éric Dupond-Moretti. Invité de RTL Matin ce lundi 27 septembre, le garde des Sceaux a pointé du doigt la droite. "Il faut que la droite arrête de recycler" cette proposition. 

"Si demain, vous me donnez la démonstration que cette solution est susceptible d'éradiquer la délinquance, je suis preneur, a-t-il assuré. Je ne suis pas un idéologue. Il s'avère qu'on l'a testée. Non seulement ça n'a pas marché et il y a eu aussi plus de délinquance. C'est pour ça que les peines planchers ont été abandonnées". 

La volonté d'un retour aux peines planchers fait en effet partie des propositions récurrentes de la droite. En juin dernier, la candidate à l'élection présidentielle Valérie Pécresse réclamait leur mise en place, après l'agression d'Emmanuel Macron dans la Drôme. Deux mois plus tôt, Xavier Bertrand, aussi candidat pour 2022, avait indiqué vouloir modifier la Constitution pour instaurer une peine plancher automatique d'un an de prison pour les agresseurs de policiers.

Éric Dupond-Moretti fustige "ceux qui n'ont pas d'idées dans la course à l'échalote sécuritaire à laquelle viennent adhérer un certain nombre de candidats à la présidence de la République".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/