1 min de lecture Europe Ecologie-Les Verts

"On n'est pas couché" : passe d'armes entre Jadot et Consigny sur l'écologie

Le député européen, qui sera tête de liste d'Europe Écologie-Les Verts, estime que son parti peut dépasser les 15% lors des élections de mai prochain.

Yannick Jadot, invité de l'émission "On n'est pas couché" le 16 février 2019
Yannick Jadot, invité de l'émission "On n'est pas couché" le 16 février 2019 Crédit : Capture d'écran / France 2
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

La discussion était houleuse entre Yannick Jadot et Charles Consigny. Le militant écologiste, qui sera tête de liste d'Europe Écologie-Les Verts aux élections européennes de mai prochain, a défendu corps et âme ses idées malgré l'opposition du chroniqueur de Laurent Ruquier. "C'est quoi l'écologie ?, demande-t-il. C'est protéger la nature, protéger nos conditions de vie et s'offrir un futur bienveillant. Se réconcilier avec le futur, c'est se réconcilier entre nous".

Regrettant qu'Emmanuel Macron ait "complètement renoncé" à cette thématique depuis qu'il est à l'Élysée, Yannick Jadot poursuit : "L'écologie, c'est la reconstruction du vivre ensemble et la lutte contre la vie chère".

"On est un peu dans une société du sauve qui peut et il n'y a plus de projets partagés, regrette-t-il. Ce que proposent les écologistes, c'est d'avoir ce grand projet partagé, d'avoir le même courage que les pères fondateurs de l'Europe et de se demander ce qu'on met en commun pour offrir un avenir à notre jeunesse pour justement avoir un travail, un environnement sain, une vie sociale riche et culturelle. Qu'est-ce qu'on peut rêver de mieux ? C'est ça le projet des écologistes". 

À lire aussi
Une photo de Roundup, l'herbicide de Monsanto contenant du glyphosate, dans un commerce en 2018 agriculture
Glyphosate : un agriculteur explique sur RTL pourquoi il s'oppose à son interdiction

De grandes ambitions pour les européennes

C'est pourquoi le candidat à l'élection présidentielle de 2017, qui s'était retiré au profit de Benoît Hamon, avance avec une envie et une confiance certaine vers les prochaines élections. "Ce dont je rêve, c'est d'avoir ce grand moment sur l'Europe, ce grand moment d'explications (...) On doit offrir le monde à nos jeunes".

Dès lors, Yannick Jadot est persuadé de convaincre un large pan de la population pour ainsi dépasser les 15% lors des élections européennes. "Regarder l'affaire du siècle, regarder les manifestations (...) La lutte contre le réchauffement climatique, c’est un formidable levier pour créer des emplois, créer des entreprises, reconstruire de la démocratie. La transition écologique c’est elle qui nous permet de reprendre le contrôle sur nos vies", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Europe Ecologie-Les Verts Yannick Jadot Élections européennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796967177
"On n'est pas couché" : passe d'armes entre Jadot et Consigny sur l'écologie
"On n'est pas couché" : passe d'armes entre Jadot et Consigny sur l'écologie
Le député européen, qui sera tête de liste d'Europe Écologie-Les Verts, estime que son parti peut dépasser les 15% lors des élections de mai prochain.
https://www.rtl.fr/actu/politique/on-n-est-pas-couche-macron-a-completement-renonce-a-l-ecologie-deplore-jadot-7796967177
2019-02-17 02:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NZNRn67BhqXhEMROXDxiCw/330v220-2/online/image/2019/0217/7796967199_yannick-jadot-onpc-2.PNG