1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nouveau gouvernement : quel avenir pour les ministres de l'ancien quinquennat ?
2 min de lecture

Nouveau gouvernement : quel avenir pour les ministres de l'ancien quinquennat ?

À quelques jours de la nomination du futur gouvernement d'Élisabeth Borne, que vont devenir les ministres du dernier quinquennat.

photo-famille-gouvernement-castex-macron_6270424
photo-famille-gouvernement-castex-macron_6270424
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Nouveau gouvernement : quel avenir pour les ministres de l'ancien quinquennat
00:02:49
Nouveau gouvernement : quel avenir pour les ministres de l'ancien quinquennat
00:02:49
Vincent Derosier - édité par Alexandre Bozio

Après la récente nomination d'Élisabeth Borne à Matignon, la nouvelle Première ministre va devoir préparer son futur gouvernement. De ce fait, certains membres du gouvernement Castex vont eux être prochainement avertis de leur prochaine non-reconduction. Un vrai travail de DRH auquel s'attèle Emmanuel Macron.  

Et si vous avez déjà été convoqué pour un entretien de licenciement, ou si votre supérieur hiérarchique vous a déjà dit que vous faisiez vraiment un super boulot mais qu’il fallait peut-être penser à le faire ailleurs, vous savez ce que les ministres vont ressentir dans les prochains jours. Ceux qui ne seront pas nommés ne devraient néanmoins pas le découvrir à la télévision, mais seront prévenus en amont. Emmanuel Macron en verra certains, il en appellera d’autres. Alexis Kohler le secrétaire général de l'Élysée sera lui aussi en charge de prévenir certains concernés. Une chose est sûre, qu'ils soient reconduits ou non, tous les ministres auront droit aux félicitations du président

D'après les infos de RTL, le prochain gouvernement devrait compter dans un premier temps entre 15 et 20 ministres. C'est donc deux fois moins que le gouvernement Castex. Le besoin du sang neuf devrait sans doute causer un sentiment d'amertume au sein des ministres, où "même chez les poids lourds, il y aura des déçus" a confirmé l'entourage du chef de l'État. 

Des cadors mis sur le banc ?

Les cadors du dernier gouvernement ne devraient donc pas obtenir de totem d'immunité. De nombreux noms tels que Florence Parly, Jean-Yves Le Drian ou encore Jean-Michel Blanquer sont donnés partants. De son côté le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti aimerait prolonger son bail, mais depuis plusieurs jours, tous les noms circulent pour son poste, sauf le sien. À Bercy pour Bruno Le Maire, c'est "stop ou encore", a confié un proche d'Emmanuel Macron. Enfin Olivier Véran n'est pas sûr de continuer au ministère de la Santé. Malgré un bilan jugé correct, plusieurs cadres de la majorité considèrent qu'il est peut-être temps pour lui de tourner la page

À écouter aussi

Après la nomination du gouvernement, Emmanuel Macron devrait entamer plusieurs déplacements dans le cadre de la campagne pour les élections législatives. Il devrait ainsi se rendre dans certains territoires afin de vanter les priorités du quinquennat : santé, éducation, travail et écologie

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/