2 min de lecture Réforme des retraites

Non, la réforme des retraites n'a pas été adoptée au Sénat

FACT CHECKING - Une intox récurrente sur les réseaux sociaux insinue que la réforme des retraites aurait été votée par le Sénat. Or, la chambre haute ne peut voter définitivement une loi.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Non, la réforme des retraites n'a pas été adoptée au Sénat Crédit Image : THOMAS COEX / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Ryad Ouslimani

C’est une rumeur persistante depuis le début de la semaine, la réforme des retraites aurait été adoptée par le Sénat, c’est faux mais ce n’est pas la première fois que cette réforme fait l’objet d’intox pendant la pandémie. D’un coup, ça parait préhistorique de repenser aux grèves des transports ou dans l’Éducation nationale, c’était en décembre 2019. On encourageait le covoiturage, un an plus tard on est seul dans sa voiture.

Toujours est-il que cette semaine, des comptes d’extrême gauche et d’extrême droite ont inondé les réseaux sociaux avec ce type de publication : "Durant votre confinement, le Sénat adopte la réforme des retraites en douce". Mais aussi : "Les élites font payer les 'gilets jaunes'", quand un autre post sur Twitter diffuse une liste des sénateurs qui, explique-t-il, viennent de faire passer la réforme des retraites en pleine crise sociale et sanitaire.

Une chose qui résume tout, sur Twitter celui qui dénonce l’action de ces sénateurs en les citant un à un répond au nom de Anonyme Citoyen. Deux choses : non la réforme des retraites n'a pas été adoptée, le Sénat n’a jamais le dernier mot sur les projets de loi c’est l’Assemblée nationale et attention à ne pas confondre projet de loi et amendement, ça évite de s’emballer.

Une réforme au coeur de plusieurs intox

Toutes ces intox proviennent en fait d'un amendement présenté par Les Républicains. Samedi 14 novembre le sénateur René-Paul Savary, rapporteur pour la branche vieillesse, propose un texte qui vise à la fois à repousser l'âge légal de départ à la retraite jusqu'à 63 ans en 2025 et d'accélérer l'allongement de la durée de cotisations. Un amendement pour annexer le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2021. Rien à voir avec la réforme des retraites polémique puisque, et j’avoue faire durer le suspense, cette réforme a vu ses travaux s’interrompre avec la crise sanitaire en juillet. Donc troisième problème pour ces publications, on se trompe de loi.

À lire aussi
Une voiture de police (illustration) justice
Policier au doigt arraché au Havre : deux personnes mises en examen

Mais ça n’empêche pas cette désinformation de se poursuivre car l’amendement de notre sénateur est voté, normal, LR a la majorité au Sénat. Photo du suffrage à l’appui, c’est la preuve que la réforme des retraites est adoptée et en fait pas du tout. De plus, cet amendement qui doit faire la navette avec l’Assemblée nationale, partira aux oubliettes car le groupe LaREM, majoritaire au Palais Bourbon, a annoncé qu’il ne le voterait pas. On ferme le banc, mais promis on en parle après la pandémie.

Ce n'est pas la première fois que la réforme des retraites est évoquée durant la crise du coronavirus. En septembre dernier, Marine Le Pen lors de son discours de rentrée à Fréjus, affirme que les 40 milliards d’euros versés à la France dans le plan de relance européen après Covid seront assujettis à la réforme des retraites. Même son de cloche chez le député du nord insoumis Adrien Quattenens qui, toujours en septembre, affirme que l’acceptation des 40 milliards sera conditionnée à la réforme des retraites. 

C’est faux. "Ce n'est pas telle ou telle réforme qui sera évaluée mais le plan de relance dans son ensemble qui sera présenté par la France", tranche le représentant de la Commission européenne, Guillaume Roty. Maintenir la tension même en pleine épidémie, ça sentirait pas les élections ? 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Sénat Assemblée nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants