2 min de lecture Les Républicains

Nicolas Sarkozy : les Français opposés à son retour en politique

Les trois quarts de personnes interrogées lors d'un sondage Ifop pour le JDD ne souhaitent pas le retour de Nicolas Sarkozy en politique. Mais il reste plébiscité par les sympathisants Les républicains.

Nicolas Sarkozy, le 20 avril 2019
Nicolas Sarkozy, le 20 avril 2019 Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Nicolas Sarkozy revient sur le devant de la scène. S'il se serait bien passé de faire la une des journaux à la suite de la décision de la Cour se cassation qui valide son renvoi devant le tribunal correctionnel pour corruption, il a néanmoins bien planifié son retour dans l'actualité avec la publication du livre Passions, décrit comme étant les mémoires de l'ex-chef de l'État. 

Un retour qui ouvre la porte à une ambition de retour en politique ? Une éventualité qu'il n’évoque pas, et qui semble ne pas ravir les Français interrogés dans le cadre d'un sondage Ifop pour le JDD à paraître dimanche 30 juin. En effet, 76% des sondés se disent opposés à un come-back de Nicolas Sarkozy. Un chiffre qui monte à 88% du côté des militants de gauche. 

"L'effet repoussoir de Nicolas Sarkozy est encore fort. Il n'y a pas de relecture positive de son action", explique ainsi au JDD Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop. Néanmoins, les sympathisants des Républicains gardent encore dans un coin de leur cœur l'ancien chef de la droite. 

L'homme providentiel pour les sympathisants de droite

Ainsi, 65% d'entre eux en appellent à l'ex-ministre de l'Intérieur, alors que le parti traverse une crise grave à la suite de la débâcle des élections européennes et la démission de Laurent Wauquiez de la présidence de LR. Mais ce dernier est encore évoqué par 38% des personnes interrogées au moment de chercher la personnalité à même de reprendre en main la droite. 

À lire aussi
Valérie Pécresse, le 29 août 2019. élections municipales à Paris
Municipales à Paris : la main tendue de Valérie Pécresse à Rachida Dati

Elles sont également 38% à opter pour Valérie Pécresse, qui a longtemps montré des signes de désaccords avec Laurent Wauquiez sur la ligne politique à mener, et qui a choisi de quitter Les républicains, convaincue que "la refondation de la droite ne pourra pas se faire à l’intérieur". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants