4 min de lecture Élysée

Nicolas Sarkozy et François Hollande, les deux faux retraités de la politique

DÉCRYPTAGE - François Hollande assiste à la Fête de la rose PS à Tulle. Nicolas Sarkozy s'engage contre le cancer des enfants. Avec ces deux parcours très distincts depuis la fin de leurs mandats, ces deux anciens présidents continuent de susciter l'intérêt.

Nicolas Sarkozy et François Hollande
Nicolas Sarkozy et François Hollande Crédit : AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

L'un revendique le fait d'être à la retraite, l'autre assure n'être "jamais parti de la vie politique". Nicolas Sarkozy et François Hollande incarnent deux visions bien différentes de l'après-Élysée. Deux façons de faire donc, mais qui s'inscrivent dans la même lignée. 

Depuis la fin du mois d'août, François Hollande multiplie les interventions médiatiques. Très critique envers Emmanuel Macron, l'ancien président de la République aurait également refusé d'être tête de liste pour le Parti socialiste aux élections européennes

De son côté, Nicolas Sarkozy s'engage pour la lutte contre le cancer de l'enfant. "Mon engagement sera total et sans limite. Je m’intégrerai dans une équipe, je ferai ce qu’on me dira de faire, irai là où on aura besoin de moi pour mobiliser les énergies. Je ne serai pas un parrain passif", confie-t-il dans les colonnes du Parisien. Ces deux anciens présidents de la République restent sur le devant de la scène et continuent de mener certains combats. 

À lire aussi
Alexandre Benalla avec Emmanuel Macron le 14 juillet 2018 Emmanuel Macron
Emmanuel Macron ne regrette pas d'avoir embauché Alexandre Benalla

François Hollande et le retour à la stratégie politique

Après avoir fait planer le doute quant à une éventuelle présence à l'université d'été du Parti socialiste, François Hollande a finalement fait sa propre rentrée politique à Cherbourg, à la fin du mois d'août. À ceux qui s'étonnaient du caractère politique de l'événement, l'ancien président socialiste l'annonce : il n'est "jamais parti de la vie politique"

Sur les rumeurs de son retour sur le devant de la scène, François Hollande réplique : "J'entends parler de retour, certains avec sincérité (...), d'autres avec effroi, (...) d'autres encore avec gourmandise. Je veux les rassurer : je ne suis jamais sorti, si ce n'est de l'Élysée". François Hollande assiste d'ailleurs à la Fête de la rose PS, organisé à Tulle.

Selon Bruno Cautrès, politologue et chercheur au Cevipof contacté par RTL.fr, l'ancien président de la République a "toujours été quelqu'un qui faisait attention à ses options. Le 1er décembre 2016 (date à laquelle François Hollande a annoncé qu'il ne briguerait pas un deuxième mandat ndlr) est une exception. C'est quelqu'un qui a été à la tête du Parti socialiste pendant onze ans, il est très attaché à ce parti et à la gauche". 

Hollande commence à préempter la déception des électeurs de gauche envers Macron

Bruno Cautrès, politologue et chercheur au Cevipof
Partager la citation

Son objectif est donc de montrer qu'il continue de jouer un rôle politique, quel qu’il soit. "Ce retour médiatique répond d'abord à un sentiment personnel avec la promotion de son livre Les Leçons du pouvoir. Le fait d'arpenter les librairies et les supermarchés pour en faire la promotion, lui a permis de voir qu'il pouvait encore avoir des soutiens. C'est une reconnaissance personnelle", explique le politologue.

Le moment est donc venu pour l'ancien leader du Parti socialiste de retrouver sa liberté de parole. Surtout au moment où Emmanuel Macron encaisse une baisse de sa cote de popularité dans les sondages et un bilan négatif de la part de l'électorat de gauche. "François Hollande commence à préempter la déception de ces électeurs envers le président de la République", souligne Bruno Cautrès.

Nicolas Sarkozy et son goût pour relever les défis

Maître dans l'art de faire parler de lui, Nicolas Sarkozy aussi cultive très bien l'après-Élysée. Contrairement à François Hollande, l'ancien candidat à la primaire de la droite fait de la politique... sans jamais en prononcer le mot. "C'est une des meilleurs manières de faire de la politique, note le politologue. Quoi qu'il fasse, il réussit à donner une dimension politique. C'est un animal politique qui a la passion du débat politique".

Depuis l'élection présidentielle de 2017, Nicolas Sarkozy n'a pas chômé. L'ancien président de la République a répondu à des interviews à L'Équipe, mais aussi chez RTL pour parler de l'actualité culturelle, ou encore sur France Culture pour revenir sur les dix ans de la crise financière de 2008.

L'ancien chef de l'État continue de distiller ses conseils politiques à ses proches chez Les Républicains. Il avait d'ailleurs rappelé Laurent Wauquiez à sa mission de rassembler son parti, quelques mois avant les élections européennes. 

À lire aussi

C'est un bon équilibre trouvé chez Nicolas Sarkozy. Dans la narration qu'il raconte aux Français, il y a l'idée qu'il fait de la politique mais qu'il peut aussi adapter sa passion à d'autres combats. Il montre que la politique n'est que l'une de ses potentialités", explique Bruno Cautrès. 

En février dernier, il annonce qu'il devient parrain de la campagne "guérir le cancer de l'enfant au XXIème siècle". "Cette cause tient particulièrement au cœur de l’ancien président qui a connu Noé. Durant l’entretien - où il évite soigneusement les commentaires politiques - il assure avec enthousiasme et gravité qu’il va s’y investir 'sans limite'", explique Le Parisien.

Nicolas Sarkozy y explique avoir "longtemps été réticent à s’engager publiquement, par crainte de mauvaises interprétations. Je ne voulais pas qu’on m’imagine dans un combat politique (...) Mes scrupules m’ont paru dérisoires, superflus par rapport à cet enjeu majeur. Ce qui m’anime aujourd’hui, c’est d’aider les personnes vulnérables, les enfants mais aussi les personnes âgées". Désormais loin de l'Élysée, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont atteint la position privilégiée de commentateurs politiques, sollicités pour leurs expertises. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élysée François Hollande Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794850769
Nicolas Sarkozy et François Hollande, les deux faux retraités de la politique
Nicolas Sarkozy et François Hollande, les deux faux retraités de la politique
DÉCRYPTAGE - François Hollande assiste à la Fête de la rose PS à Tulle. Nicolas Sarkozy s'engage contre le cancer des enfants. Avec ces deux parcours très distincts depuis la fin de leurs mandats, ces deux anciens présidents continuent de susciter l'intérêt.
https://www.rtl.fr/actu/politique/nicolas-sarkozy-et-francois-hollande-les-deux-faux-retraites-de-la-politique-7794850769
2018-09-23 07:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wfsE2GHHbi08StxVS-pUdQ/330v220-2/online/image/2018/0920/7794862173_nicolas-sarkozy-et-francois-hollande.jpg