1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nantes : une affiche célèbre le féminisme, la présence d'une femme voilée fait polémique
1 min de lecture

Nantes : une affiche célèbre le féminisme, la présence d'une femme voilée fait polémique

L'installation d'une affiche avec une femme voilée pour promouvoir le "mois de la femme" a été dénoncée par l'opposition municipale de droite. Depuis, elle a été retirée.

L'affiche au coeur de la polémique a été installé à l'occasion du "Mois de la Femme" à Nantes.
L'affiche au coeur de la polémique a été installé à l'occasion du "Mois de la Femme" à Nantes.
Crédit : Twitter Laurence Garnier
micro generique
Benoît Leroy

Imbroglio et polémique dans la métropole nantaise. Ce jeudi 17 février, la conseillère (LR) d'opposition au conseil municipal de Nantes s'est insurgée sur les réseaux de l'utilisation d'une image de femme voilée sur une affiche promouvant le "Mois de la Femme". "Promouvoir le voile est une faute politique, une atteinte à la laïcité. Pas un euro d’argent public ne doit servir le communautarisme", a déclaré sur Twitter, la sénatrice de Loire-Atlantique.

Simultanément à cette déclaration, l'affiche aurait été retirée selon les propos de l'élue de droite. Et pour cause. Selon la marie de Nantes, contactée nos confrères de Ouest-France, "l'affichage de ce visuel (...) avec le logo de la Ville" aurait été fait "alors même qu'aucun soutien" n'avait été apporté  à l'événement.

Toujours selon la municipalité, il s'agirait "d'une erreur interne". Celle-ci évoquant l'utilisation d'un logo de la ville ne correspondant pas à la charte visuelle utilisée par la collectivité. "Ce visuel n'aurait jamais dû être imprimé et collé sur ces panneaux", a détaillé le premier adjoint, Bassem Asseh sur Twitter, en réponse à l'élue LR. Contacté par nos confrères, il dénonce une déclaration opportuniste et électoraliste de la part celle-ci. 

"Sur la laïcité, nous n’avons aucune leçon à recevoir, et surtout pas de la part de ceux qui ont soutenu la Manif pour tous. Par contre, si la question est de savoir si une collectivité doit faire la promotion d’un signe religieux, évidemment que non", a-t-il expliqué.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.