1 min de lecture Bretagne

Municipales : la candidature de l’ex-"gilet jaune" Jacline Mouraud refusée

La candidature à Bohal (Morbihan) de Jacline Mouraud, "gilet jaune" connue après une vidéo virale en octobre 2018, a été refusée. En cause, son appartenance au mouvement jugé trop politique.

Jacline Mouraud, devenue un symbole du mouvement des gilets jaunes, dans l'Ouest de la France le 13 novembre 2018.
Jacline Mouraud, devenue un symbole du mouvement des gilets jaunes, dans l'Ouest de la France le 13 novembre 2018. Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste RTL

Jacline Mouraud était une figure du mouvement des "gilets jaunes". Mais ce statut lui a fait défaut. La Bretonne de 52 ans s'est vu refuser sa candidature à la mairie de Bohal dans le Morbihan, commune dans laquelle elle vit depuis 5 ans.

Comme le rapporte Le Parisien, le maire sortant de la commune de Bohal, 830 habitants, a décidé de ne pas se représenter après plus de trente ans de mandat. Pour le remplacer, quelques-uns de ses adjoints constituent une liste, et recherche quelqu'un pour la mener. Jacline Mouraud a proposé sa candidature.

Mais les membres de l'unique liste du village ont décidé à l'unanimité de ne pas retenir la candidature de la figure des "gilets jaunes". "Nous craignions de perdre toute crédibilité auprès des Bohalais. Notre liste est apolitique, justifie David Busson, l'un des adjoints. Certains membres de l'équipe ont même menacé de partir si Jacline Mouraud nous rejoignait," rapporte Le Parisien.

J'ai cru comprendre que j'étais trop marquée

Jacline Mouraud
Partager la citation

Jacline Mouraud s'est fait connaître dans une vidéo vue plus de 6 millions de fois, dans laquelle elle dénonçait la "traque aux conducteurs" en octobre 2018, en pleine crise des "gilets jaunes". Ainsi, cette hypnothérapeute bretonne ne cache pas son étonnement face à ce refus. Elle dénonce un déni de démocratie.

"J'aurais aimé avoir le droit à la parole. Ils n'ont même pas voulu entendre mes propositions pour la commune", s'indigne-t-elle. Personne n'aurait eu le courage de lui donner les raisons de ce refus. "J'ai cru comprendre que j'étais trop marquée ! Si j'étais Eric Drouet, je comprendrais, mais là…," déplore Jacline Mouraud.

À lire aussi
Rue Notre-Dame dans le centre ville de Loudéac (22) faits divers
Côtes-d'Armor : un trentenaire retrouvé mort poignardé chez lui

Mais la Bretonne ne compte pas s'arrêter sur cet échec. Cette figure des "gilets jaunes" a publié un livre la semaine dernière, Jaune... et après ? (Ed. Télémaque), dans lequel elle revient sur sa lutte depuis l'automne 2018 et expose quelques idées politiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bretagne Élections municipales Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants