1 min de lecture Élections municipales à Paris

Municipales à Paris : la macronie envisage-t-elle l'option Borloo ?

ÉCLAIRAGE - François Bayrou a lancé l'hypothèse d'une candidature de Jean-Louis Borloo pour les élections municipales à Paris. Une candidature qui fait des remous au sein de la majorité et qui a été démentie par le principal concerné.

L'ancien ministre de l'Écologie Jean-Louis Borloo
L'ancien ministre de l'Écologie Jean-Louis Borloo Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

La majorité cherche une sortie de crise pour les élections municipales à Paris. Depuis que Cédric Villani a officialisé sa candidature dissidente pour la tête de la capitale, La République En Marche envisage tous les scénarii en cas de défaite de son candidat Benjamin Griveaux

La sortie de crise pourrait être incarnée par Jean-Louis Borloo. L'option avait été évoquée par François Bayrou, qui ne s'était pas privé d'utiliser l'expression plan B comme Borloo ou Buzyn. La ministre de la Santé avait démenti sur RTL avoir envie de se présenter comme candidate pour les élections municipales à Paris

Mais selon Le Parisien, l'ancien ministre aurait répondu par la négative, comme le rapporte un centriste. Refus confirmé par le principal intéressé qui explique au journal "qu’il n’en est pas question, qu’il est 'très heureux' dans sa nouvelle vie de vrai-faux retraité, loin de la politique, qu’il surveille tout de même d’un œil averti". 

Une affaire de politique ?

Pourquoi l'option Borloo émerge-t-elle ? Selon un centriste, toujours cité par Le Parisien, "cette histoire Borloo, c’est une affaire entre François (Bayrou) et Emmanuel (Macron)".

À lire aussi
Du matériel pour les élections municipales (Illustration) élections municipales à Paris
Municipales à Paris : le MoDem veut supprimer "une entrée de périphérique sur cinq"

Autrement dit, il y voit "un avertissement personnel adressé au chef de l’Etat après la tentative avortée de promotion de l’éphémère ministre Sylvie Goulard (MoDem) comme commissaire européenne, à laquelle il était farouchement opposé et qu’il a vécue comme une très mauvaise manière", précise le journal.

Au-delà du jeu politique, ces hypothèses commencent à agacer au sein de La République En Marche. "Ils sont furieux ! Ça fait désordre pour le collectif à Paris, ils aimeraient vraiment que ça cesse d’être le chaos", estime un conseiller de l'exécutif. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Paris Jean-Louis BORLOO Élections municipales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants