2 min de lecture La République En Marche

Municipales à Paris : Agnès Buzyn "incarne le macronisme", estime Mazerolle

ÉDITO - Agnès Buzyn a annoncé ce dimanche sa candidature à la mairie de Paris pour remplacer Benjamin Griveaux. L'occasion d'imposer une forte personnalité politique en phase avec les électeurs parisiens.

Mazerolle-245x300 L'Edito d'Olivier Mazerolle Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
Municipales à Paris : Agnès Buzyn "incarne le macronisme", estime Mazerolle Crédit Image : Christophe ARCHAMBAULT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission

La ministre de la Santé Agnès Buzyn reprend le flambeau après le départ forcé Benjamin Griveaux. Cette dernière a annoncé, dimanche 16 février 2020, sa candidature à la mairie de Paris pour les élections municipales qui se dérouleront du 15 au 22 mars 2020. Elle a précisé qu'elle déposerait sa démission du ministère de la Santé auprès du Premier ministre Édouard Philippe dans la soirée. 

Après le départ précipité de Benjamin Griveaux, La République en Marche (LaREM) avait deux options possibles. Le parti pouvait envoyer au combat quelqu’un qui n’était pas une forte personnalité, mais les mauvais résultats auraient été imputés à l'affaire Griveaux. L’autre option, celle que la majorité a choisie, est de reconnaître que la campagne de Benjamin Griveaux ne fonctionnait pas.

Il y a désormais une opportunité de mettre à la place une personnalité qui incarne le macronisme et qui est en phase avec les électeurs parisiens. Rappelons que les franciliens ont majoritairement voté pour Emmanuel Macron aussi bien à la présidentielle qu’aux européennes. On assiste donc à une sorte de retrouvailles pour reconstituer cette famille électorale qui s'était dispersée. 

Ces partisans veulent démontrer que le parti a trouvé une riposte efficace

Olivier Mazerolle, sur RTL, dimanche 16 février
Partager la citation

Agnès Buzyn avait pourtant déclaré qu’elle ne pouvait pas se présenter, trop occupée par l’épidémie de coronavirus. Elle pourrait désormais être attaquée à ce sujet puisqu’elle déserte un ministère en situation de crise

À lire aussi
La députée REM Sonia Krimi à l'Assemblée nationale en février 2018 assemblée nationale
Coronavirus : vers une régularisation des sans-papiers ?

L'ancienne ministre de la Santé va-t-elle reprendre le programme de Griveaux ? Pas totalement. Elle recentrera le programme sur des questions très quotidiennes qui intéressent les Parisiens et jouera de son aura et de sa personnalité pour démontrer aux électeurs que s’ils soutiennent Emmanuel Macron, ils ont toutes les raisons de voter pour elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Agnès Buzyn Benjamin Griveaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants