1 min de lecture Élections municipales

Municipales à Marseille : une candidate a-t-elle fait campagne pendant son arrêt maladie ?

DÉCRYPTAGE - À Marseille, la candidate de gauche est accusée d'avoir fait campagne alors qu'elle était en arrêt maladie. Elle aurait donc bénéficié d'indemnités journalières depuis son entrée officielle en campagne, le 8 janvier dernier, rapporte le magazine "Capital".

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Marseille : une candidate a-t-elle fait campagne pendant son arrêt maladie ? Crédit Image : Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
édité par Camille Descroix

La casserole du jour est attribuée à Michèle Rubirola, tête de liste du Printemps Marseillais qui regroupe La France insoumise (LFI), le Parti communiste français (PCF) et le Parti socialiste (PS). Cette liste culmine à 18% des intentions de vote, selon un sondage paru ce mardi 10 mars dans La Provence.

Michèle Rubirola a fait campagne alors qu'elle était en arrêt maladie, signé par un chirurgien orthopédique. Elle percevait donc des indemnités journalières, indique le magazine Capital. Et cette pratique est parfaitement illégale. La candidate de gauche, qui exerce la profession de médecin, avait démenti ces informations dans un premier temps, prétextant avoir transformé cet arrêt en congé d'élu, non indemnisé, dès son entrée en campagne le 8 janvier. Mais le magazine est revenu à la charge avec de nombreuses précisions.

Et la déclaration gonflée du jour : le candidat RN Stéphane Ravier annonce la couleur dans son agenda de la semaine. Au programme de samedi, ça sera dodo. Il assure vouloir prendre des forces. "Il a vraiment le costume", a estimé Marine Le Pen qui juge que ce dernier fait une très bonne campagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Élections municipales à Marseille Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants