1 min de lecture Élections municipales

Municipales 2020 : REM préparerait une charte pour soutenir des candidats d'autres partis

Le parti présidentiel plancherait sur une liste d'engagements destinée aux maires qui souhaiteront se présenter avec son soutien. Parmi eux, le non-cumul des mandats dans le temps.

>
Municipales 2020 : REM prépare une charte pour soutenir des candidats d'autres partis Crédit Image : Eric FEFERBERG / AFP | Crédit Média : Dominique Tenza | Durée : | Date :
Générique 3
Dominique Tenza et La rédaction numérique de RTL

Christophe Castaner, secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement et patron du parti REM, a annoncé lundi 4 juin que le parti présidentiel pourrait soutenir des listes emmenées par des candidats LR ou PS aux municipaleslors d'une interview sur Public Sénat. Mais il y aura des conditions.

Selon nos informations, La République en Marche est en train de préparer une charte. Une liste d'engagements que devront prendre les maires qui demanderont le soutien du parti. Plusieurs points ne seront pas négociables, comme le non cumul des mandats dans le temps.

Dans les faits, cette possibilité d'alliance concerne plutôt des villes de droite, où les maires actuels sont considérés comme "Macron-compatibles" : Christian Estrosi à Nice, Arnaud Robinet à Reims, Jean-Luc Moudenc à Toulouse... Des maires LR mais qui représentent plutôt la ligne douce du parti que celle plus dure de Laurent Wauquiez.

REM n'a aucun ancrage sur le terrain

Avec cette proposition d'alliance, Christophe Castaner dit vouloir une nouvelle fois dépasser les clivages. La réalité est un peu plus pragmatique : REM n'a aucun ancrage sur le terrain, et le parti est incapable de monter 36.000 listes.

À lire aussi
Le sénateur Bruno Gilles élections municipales à Marseille
Municipales à Marseille : Bruno Gilles en "candidat libre" après avoir quitté LR

Chez Les Républicains, on n'apprécie que très peu cet appel du pied. "Il n'y a aucune ambiguïté la dessus, les choses sont très claires, assure Geoffroy Didier, porte-parole du parti. Les Républicains investiront partout des candidats."

Mais cela ne veut pas dire qu'un candidat LR ne pourra pas accepter l'appui de REM, surtout si cela permet de conserver la ville. Les Républicains pourront alors se targuer d'avoir gagné avec leur étiquette, peu importe les soutiens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales La République En Marche Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants