1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mort de Valéry Giscard d'Estaing : qui sont ses héritiers politiques ?

Mort de Valéry Giscard d'Estaing : qui sont ses héritiers politiques ?

ÉDITO - Plus que des héritiers politiques, le président, mort à l'âge de 94 ans, a laissé des héritages issus de son mandat et qui perdurent encore aujourd'hui.

Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy et Valéry Giscard d'Estaing lors d'une rencontre au Conseil constitutionnel, le 4 octobre 2018.
Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy et Valéry Giscard d'Estaing lors d'une rencontre au Conseil constitutionnel, le 4 octobre 2018.
Crédit : THOMAS SAMSON / POOL / AFP
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : qui sont ses héritiers politiques ?
02:32
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : qui sont ses héritiers politiques ?
02:32
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
Journaliste

Troisième président de la Vème République, de 1974 à 1981, Valéry Giscard d'Estaing est mort de la Covid-19, ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Dans la vie politique, VGE n'a pas d'héritiers à proprement parler, et laisse en fait des héritages. Nous pouvons les trouver dans des comparaisons et analogies que nous pouvons faire avec notre époque. L'héritage, bien plus que politique, est en fait sociétal.

C'est aussi un héritage qui se diffuse presque involontairement depuis 50 ans. Le mandat de VGE est un point de départ : il marque l'après-gaullisme, que nous avons célébré cette année, et son septennat a inauguré malgré lui une période de crise

Une période de crise économique post-guerre, qui ne s'est jamais vraiment refermée jusqu'à aujourd'hui. Son héritage c'est, sans nostalgie, la fin d'une certaine forme de France glorieuse : le développement du nucléaire, le TGVAirbus... Nos derniers fleurons datent de cette époque.

Des points communs avec Emmanuel Macron

Dans la vie politique, l'héritage se réduit aux comparaisons, et elles sont frappantes avec Emmanuel Macron. Comme Valéry Giscard d'Estaing, notre président de la République a été élu sur une campagne éclair, avec un petit appareil politique : En Marche pour Emmanuel Macron, les Républicains indépendants pour VGE. 

À lire aussi

Tous deux ont été élus avec la volonté de moderniser la France, sans y arriver forcément. Il y a deux ans, Valéry Giscard d'Estaing donnait ses conseils à Emmanuel Macron : "il faut garder totalement son calme, la polémique interdit la réforme". C'était juste avant les "gilets jaunes", et ça peut s'appliquer encore aujourd'hui. 

Il y a d'autres points communs. Les deux hommes sont des pro-européens assumés, l'un et l'autre ont été les plus jeunes présidents élus, l'un et l'autre ont vu naître un fossé avec l'opinion, une incompréhension. 

Il faudra attendre la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron pour savoir si la comparaison se poursuit. Valéry Giscard d'Estaing avait été le premier président à ne faire qu'un seul mandat sous la Vème République. Tous les septennats qui suivront se termineront invariablement par des cohabitations qui permettront à ses successeurs d'être réélu.

Le quinquennat lui a apporté, quelque part, de vrais héritiers avec des présidents qui ne font qu'un mandat : Nicolas Sarkozy puis François Hollande. La malédiction du mandat unique n'a pas été rompue jusque là. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/