2 min de lecture Jacques Chirac

Mort de Jacques Chirac : ce que prévoit la journée de deuil national

Ce lundi 30 septembre sera une journée de deuil national en hommage à Jacques Chirac, décédé jeudi 26 septembre. Un service solennel sera célébré par l'archevêque de Paris en présence de personnalités du monde entier.

>
Mort de Jacques Chirac : le déroulé de la cérémonie d'hommage officielle Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP | Crédit Média : Marie Guerrier | Date :
Marie Guerrier
Marie Guerrier et AFP

L'ancien président de la République Jacques Chirac est décédé jeudi 26 septembre. En son hommage, une journée de deuil national se tiendra ce lundi. Un service solennel sera célébré par l'archevêque de Paris, Monseigneur Aupetit et Monseigneur Matthieu Rougé, à midi dans l'église Saint-Sulpice dans le Ve arrondissement de Paris à l'intention du Président défunt. Plus grande église de Paris, elle accueille les offices catholiques principaux depuis l'incendie de Notre-Dame.  

Un grand nombre de personnalités françaises et étrangères est attendu. L'Élysée a notamment annoncé la venue de Bill Clinton, l'ancien président américain. Les époux Macron seront également présents. RTL vous révèle le déroulé de la cérémonie. Quand le cercueil entrera dans l'église, le chœur de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris entonnera le requiem de Fauré. Un chant qui accompagnera le défunt dans la lente remontée de la nef. Le cercueil sera ensuite déposé aux pieds des huit marches qui mènent à l'autel où une dizaine d'évêques prendront place. 

L'archevêque de Paris présidera la cérémonie et c'est lui qui prendra la parole pour l'homélie. La famille a choisi des textes qui rythmeront la liturgie. Il y aura un extrait de Saint-Paul qui encourage à prier pour les chefs d'État et un extrait de l'évangile de Matthieu qui incite à venir en aide aux pauvres, malades et étrangers. 

Le chef d'orchestre israélo-palestinien Daniel Barenboim au piano

Le chef d'orchestre israélo-palestinien Daniel Barenboim est annoncé au piano pour quelques mesures d'un impromptu Schubert. Jacques Chirac l'avait décoré de la Légion d'honneur en 2007, saluant un homme de paix avec ces mots : "Qu'est-ce qui mieux que la musique sait parler à la tête, au cœur et au ventre". 

À lire aussi
OEIL-REPUBLIQUE_POP_795x530 RTL Originals
L’œil de la République : la "fureur noire" d'Alain Duhamel le soir du 21 avril 2002

Jeudi, à 21 heures, l'Élysée a ouvert ses portes jusqu'à dimanche inclus, afin que les Français qui le souhaitent puissent exprimer leurs condoléances". Un recueil de condoléances a été mis à disposition dans le vestibule d'honneur de l'Élysée. L'entrée se fera par la porte principale du palais présidentiel, au 55, rue du Faubourg Saint-Honoré. La famille de Jacques Chirac souhaite que les Français puissent lui prouver leur attachement

Minute de silence

Lors d'une journée de deuil national, les administrations peuvent être fermées. Les drapeaux sont mis en berne et hissés à mi-mât sur les bâtiments publics. Cela n'est toutefois pas obligatoire. En revanche, un décret du 13 septembre 1989 impose quelques dispositions pour les armées : "Lors du décès du président de la République, les drapeaux et étendards des armées prennent le deuil ; les bâtiments de la flotte mettent leurs pavillons en berne". Une minute de silence sera respectée à 15 heures dans les écoles et les administrations. 

L'ancien Président devrait être inhumé mardi, dans un cadre strictement privé, au cimetière du Montparnasse. Il reposera aux côtés de sa fille Laurence, décédée il y a trois ans, conformément au souhait de Bernadette Chirac. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jacques Chirac Mort de Chirac Deuil national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants