1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mélenchon et Le Pen : deux opposés aux partis identiques, selon Alain Duhamel
1 min de lecture

Mélenchon et Le Pen : deux opposés aux partis identiques, selon Alain Duhamel

ÉDITO - Quelques jours avant les élections européennes, un conseiller régional de La France Insoumise, Andréa Kotarac, a subitement apporté son soutien à Marine Le Pen. En quoi est-ce troublant ?

Jean-Luc Mélenchon (LFI) / Marine Le Pen (RN)
Jean-Luc Mélenchon (LFI) / Marine Le Pen (RN)
Crédit : AFP
Mélenchon et Le Pen : deux opposés aux partis identiques, selon Alain Duhamel
03:21
Mélenchon et Le Pen : deux opposés aux partis identiques, selon Alain Duhamel
03:22
Alain Duhamel & Leia Hoarau

C'est un revirement qui fait beaucoup parler. Mardi 14 mai, Andréa Kotarac, conseiller régional la France insoumise en Auvergne-Rhône-Alpes et ex-membre de l'équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle de 2017, a quitté le parti et annoncé qu'il votera pour le Rassemblement national aux élections européennes.

Un conseiller insoumis, mélenchoniste qui, brusquement, à quelques jours du vote, rallie Marine Le Pen, c'est troublant... et c'est fait pour ça. L'ennui, c'est que ça va avoir des conséquences. Du point de vue des Insoumis et de Jean-Luc Mélenchon, ça accrédite l'idée selon laquelle il y a des ressemblances entre l'extrême-gauche et l'extrême-droite, entre le Rassemblement national et les Insoumis.

Du point de vue de Marine Le Pen, ça accrédite sa stratégie de vouloir attirer à elle des gens venus d'ailleurs

Des partis qui se ressemblent... mais des chefs de file opposés

La réalité, c'est que les Insoumis et le RN sont en rivalité auprès d'un électorat qui se ressemble beaucoup : populaire, jeune ou d'âge moyen, assez modeste. Par ailleurs, au-delà de cet électorat, ils ont des structures qui se ressemblent : ils ont le même commandement autoritaire, ce sont des chefs de file qui sont des leaders charismatiques, avec le même caractère agressif et irascible.

À lire aussi

Mais Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen restent néanmoins aux antipodes l'un de l'autre. Ce sont tous les deux des extrémistes, mais l'un est d'extrême-gauche et l'autre d'extrême-droite. Par exemple, en matière économique et sociale, ils proposent des programmes franchement opposés et conflictuels. 

Donc leur idéologie les oppose, leur personnalité est conflictuelle mais leurs partis ont des points communs.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/