1 min de lecture Manifestations

Marches des libertés : Jadot dénonce des scènes "insupportables" de "lynchage de policiers"

Le député européen EELV, Yannick Jadot, a estimé que les "auteurs sont des adversaires de la démocratie et de la République.".

Yannick Jadot, l'eurodéputé écologiste à Paris en mars 2017
Yannick Jadot, l'eurodéputé écologiste à Paris en mars 2017 Crédit : Philippe Lopez / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Le député européen EELV Yannick Jadot a jugé dimanche 29 novembre "insupportables et inacceptables" les "scènes de violence et de lynchage de policiers en fin de manifestation" contre les violences policières la veille à Paris."Leurs auteurs sont des adversaires de la démocratie et de la République", a tweeté le leader écologiste. 

Une soixantaine de policiers et gendarmes (39 en régions et 23 à Paris) ont été blessés et 81 personnes ont été interpellées samedi 28 novembre lors de manifestations contre le texte "Sécurité globale" et les violences policières, selon un bilan du ministère de l'Intérieur. Plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des policiers tabassés par des manifestants, dénoncés dès samedi soir par la droite et l'extrême droite

De son côté, la cheffe du Rassemblement national Marine Le Pen a estimé sur Twitter que les "Black blocs" devaient "se voir appliquer la législations sur les ligues". Retwittant un message du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin elle a écrit : "Vous devez aux Français des explications sur l'impunité des #blackblocs, qui se baladent armés de pioches et de cocktails Molotov dans les manifestations", tout en dénonçant une "complaisance insupportable".

Jadot réclame à son tour le départ de Lallement

La veille, Yannick Jadot avait demandé qu'Emmanuel Macron "entende" les "garants de l'État de droit" et favorise le retrait de la proposition de loi "Sécurité globale", réclamé par toute la gauche. Comme le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon, M. Jadot a réclamé aussi le départ du préfet de police Didier Lallement "qui incarne toutes ces dérives liberticides", et souhaité que l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) devienne un organisme "indépendant".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Yannick Jadot EELV
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants