1 min de lecture Violences

Violences policières : "Je demande le limogeage du préfet Lallement", lance Quatennens

INVITÉ RTL - Le député de la France insoumise du Nord appelle à la démission ou au limogeage du préfet de police Didier Lallement, lui reprochant sa responsabilité dans les récentes affaires de violences dans la police.

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury d'Adrian Quatennens Crédit Image : Le Grand Jury | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Sarah Belien

Plus de 100.000 personnes ont battu le pavé ce samedi 18 novembre pour protester contre la loi Sécurité globale, et l'article 24 qui permet de sanctionner la diffusion d'images malveillantes des forces de l'ordre et dénoncer également les violences policières. Le député de la France insoumise Adrien Quatennens était présent dans le rassemblement.

Invité du Grand Jury ce dimanche, le député cite les images de violences qui sont apparues cette semaine, notamment l'évacuation brutale des réfugiés de la place de République, et notamment le "croche-pied gratuit" d'un policier sur un des réfugiés. "Dans les actions de cette soirée-là, la responsabilité politique est engagée du préfet Lallement et de M. Daramanin," pour Adrien Quatennens.

Le député poursuit : "Je demande la démission ou le limogeage du préfet Lallement, qui a en plus pour lui le traitement des 'gilets jaunes', avec 32 personnes éborgnées dont on n'a toujours pas retrouvé la trace, de tout cette mascarade qu'est devenue l'IGPN, dans laquelle des policiers décident entre eux du sort de policiers," déclare le député de la France insoumise.

Le député dénonce le manque de démocratie au sein de l'institution policière. "Nous avons besoin d'une instance démocratique dans laquelle des policiers seraient représentées, mais aussi des magistrats, des citoyens," argumente Adrien Quatennens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violences Police Agression
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants