1 min de lecture Gouvernement

Macron sur Rugy : "Je ne prends pas de décision sur la base de révélations"

En déplacement en Serbie, le chef de l'État a expliqué avoir demandé à Édouard Philippe "d'apporter toute la clarté" à cette affaire, qui empoisonne le gouvernement depuis plusieurs jours.

Emmanuel Macron, le 20 septembre 2018
Emmanuel Macron, le 20 septembre 2018 Crédit : Christof STACHE / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Les révélations par Mediapart de dîners fastueux organisés quand François de Rugy présidait l'Assemblée nationale, avec homards et grands crus, et de travaux dans son logement de fonction au ministère ou de son appartement près de Nantes font tanguer l'actuel ministre de la Transition écologique. 

S'il a pour le moment réussi à sauver son poste, l'opposition demande des sanctions de la part de l'exécutif. Emmanuel Macron a répondu en quelques mots à la polémique, depuis la Serbie, ce lundi 15 juillet. 

"J'ai demandé au Premier ministre d'apporter toute la clarté. Moi, je ne prends pas de décision sur la base de révélations mais de faits, ayant encore dans notre pays le respect de la personne individuelle des droits de la défense et de la possibilité de répondre. Sinon, cela devient la République de la délation", a déclaré le chef de l'État. 

Jeudi 12 juillet, Édouard Philippe a demandé au secrétariat général du gouvernement de diligenter "une inspection". Elle a été confiée à la cheffe de la mission d'organisation des services du Premier ministre, Virginie Aubard, afin de vérifier que les travaux entrepris dans son logement de fonction se conformaient au "respect des règles" et "au principe d'exemplarité", a indiqué Matignon. Ses conclusions doivent être rendues à la fin de la semaine.

À lire aussi
La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, à l'Assemblée nationale SNCF
Perturbations à la SNCF : la défense bancale de Pénicaud sur le droit de retrait

À propos des dîners litigieux, François de Rugy s'est dit prêt à soumettre à "une autorité de contrôle de l'Assemblée" nationale les frais engagés et "à rembourser chaque euro contesté". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Emmanuel Macron François De Rugy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants