1 min de lecture Gilets jaunes

Macron interpellé aux Tuileries : "Un vrai problème de sécurité," dit Jacob sur RTL

INVITÉ RTL - Ce mercredi 15 juillet, le chef de fil des Républicains Christian Jacob réagit à l'interpellation d'Emmanuel Macron par des "gilets jaunes" hier alors qu'il se promenait dans le jardin des Tuileries.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Christian Jacob était l'invité de RTL le 15 juillet 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Sarah Belien

Après un défilé du 14 juillet sous le signe du Covid, le président Emmanuel Macron a entrepris de faire une promenade dans le jardin des Tuileries, accompagné de Brigitte Macron. Le président a été interpellé par des "gilets jaunes" de manière assez virulente. Mais Emmanuel Macron est allé à leur rencontre.

Pour Christian Jacob, cette rencontre pose quelques problèmes. "Cette réaction correspond à ce que ressentent beaucoup de Français" à l'égard de la politique menée par Emmanuel Macron. "Cela pose aussi un vrai problème de sécurité," réagit le président LR.

"Un jour de grande manifestation, que le Président de la République aille se promener dans le jardin des Tuileries, il est certain qu'il prend le risque d'être pris à partie. Objectivement, il y a un vrai problème de sécurité et de surveillance du Président," affirme Christian Jacob.

Pour le leader des Républicains, le Président a donc pris le risque d'aller à la confrontation. "Si c'est verbal, ce n'est pas très grave. Mais ça pourrait prendre bien d'autres proportions."

La police intervient car il y a "des casseurs"

À lire aussi
Jean-Marie Bigard dans "Les Grosses Têtes" people
VIDÉO - Présidentielle 2022 : Jean-Marie Bigard lance un appel aux maires

Parmi les revendications, les "gilets jaunes" réclamaient la démission des Brav, les brigades de police motorisées qu'on a vues en action pendant les manifestations des Gilets jaunes. Pour Christian Jacob, "il est quand même normal qu'il y ait une protection et un maximum de sécurité."

Si la police intervient lors des manifestations, "c'est parce qu'il y a des casseurs et des voyous dans les manifestations. Donc on ne va quand même pas reprocher aux forces de sécurité d'intervenir. " déclare Christian Jacob, qui regrette aussi qu'il n'y ait pas "un mot sur le régalien" dans l'interview d'Emmanuel Macron.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Sécurité Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants