1 min de lecture Société

Macron annonce "sept jours obligatoires" dans le congé paternité d'un mois

Dès juillet 2021, le deuxième parent d'un enfant à naître ou adopté pourra avoir 28 jours de congé contre 14 jours actuellement.

Emmanuel Macron confirme le doublement de la durée du congé paternité, le 23 septembre 2020
Emmanuel Macron confirme le doublement de la durée du congé paternité, le 23 septembre 2020 Crédit : Instagram @EmmanuelMacron
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Emmanuel Macron a officialisé le doublement en 2021 du congé de paternité. Une demande réclamée de longue date par les associations féministes. Sur son compte Instagram, le président de la République a indiqué qu'une période de "sept jours" sera obligatoire.

"Cette décision est une avancée et elle est liée à votre mobilisation", a indiqué le chef de l'État filmé depuis son bureau à l'Élysée. "C'est d'abord et avant tout une mesure favorable à l'égalité entre les femmes et les hommes", a-t-il ajouté en rappelant qu'il s'agit de la grande cause nationale de son quinquennat.

À partir de juillet prochain, le père - ou le deuxième parent - d'un enfant à naître ou adopté pourra avoir 28 jours de congé contre 14 jours actuellement. L'allongement du congé de paternité sera financé par la Sécurité sociale pour un coût lui aussi doublé et estimé à plus de 500 millions d'euros en année pleine

Les trois jours du congé de naissance seront toujours à la charge de l'employeur. Les 25 autres jours seront indemnisés par la Sécurité sociale. La mesure sera inscrite dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2021, présenté prochainement en Conseil des ministres. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Congé parental Élysée
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants