2 min de lecture Congé parental

Le congé de paternité va doubler et passer à 28 jours, annonce l'Élysée

Avec cette prolongation du congé de paternité, la France tente ainsi de rattraper son retard par rapport aux meilleurs élèves européens.

>
Le congé de paternité va doubler et passer à 28 jours, annonce l'Élysée Crédit Image : FRED DUFOUR / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

La durée du congé de paternité va doubler et passer à 28 jours, a indiqué mardi l'Elysée, permettant à la France, un temps en pointe sur le sujet, de combler une partie de son retard par rapport aux meilleurs élèves européens. 

L'annonce devrait être officialisée par Emmanuel Macron lors d’un déplacement dans un centre de protection maternelle et infantile de Longjumeau (Essonne), mercredi 23 septembre. Selon l'entourage d'Adrien Taquet, Secrétaire d'Etat chargé de l'enfance et des familles, la réforme devrait entrer en vigueur dès le 1er juillet 2021 avec un coûté évalué à 250 millions d'euros, et le double à partir de 2022. 

Le but affiché : que les pères gagnent davantage de présence auprès de leur nouveau-né et que les inégalités se réduisent entre les carrières des hommes et les carrières de femmes au moment d'une naissance.

Ce qui va changer

Avec cette réforme, les futurs papas auront droit à 3 jours de congés payés par leur employeur, ajoutés à 25 jours de congés pris en charge par la Sécurité sociale. Celui-ci sera indemnisé jusqu'au salaire plafond de 3.400 euros par mois. Au-delà des accords d'entreprises pourront compléter l'indemnisation.

À lire aussi
Un nouveau-né (illustration) société
Congé de paternité allongé : à partir de quand les papas pourront en profiter ?

Par ailleurs, une partie de ce congé de paternité sera rendue obligatoire. La durée n'est pas encore arrêtée mais au gouvernement on parle d'une fourchette large, entre deux et seize jours. Ceci fait l'objet de négociation avec les partenaires sociaux.

Côté entreprise, si le nouveau congé paternité n'est pas respecté l'employeur risquera une amende de 7.500 euros et d'éventuels dommages et intérêts.

Une réforme attendue

L'allongement du congé paternité était une réforme attendue de la population française, puisque près de 61% des parents y étaient favorablesselon un sondage YouGov publié en 2018. Ainsi, 82% des sondés estimaient que cela permet "de mieux répartir les tâches ménagères et familiales".


À noter que, 85% des hommes étaient favorables à la réforme, selon une étude de l'Observatoire de la responsabilité sociale des entreprises parue en 2018, dont 90,3% des 18-30 ans interrogés. Aujourd'hui les situations sont très variables selon les contrats de travail : quand 80% des pères en CDI prennent leur congé, moins de la moitié des pères en CDD osent s'arrêter, même quelques jours.

En adoptant cette mesure, la France devrait rejoindre le peloton de tête des pays proposant un long congé paternité : l'Espagne (8 semaines), la Finlande (54 jours), la Norvège (au moins 10 semaines), et le Portugal (5 semaines). En revanche, certains pays sont encore à la traîne sur cette politique, comme la Grèce ou l'Italie qui proposent deux jours de congés paternité payés intégralement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Congé parental Bébé Enfants
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants