1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Lot-et-Garonne : un homme suspecté d'avoir poignardé à mort une jeune femme écroué
1 min de lecture

Lot-et-Garonne : un homme suspecté d'avoir poignardé à mort une jeune femme écroué

Un homme a été écroué ce samedi à Marmande. Il est suspecté d'avoir donné huit coups de couteau à son amante.

Voiture de police (illustration)
Voiture de police (illustration)
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Thibault Nadal & AFP

Un homme de 41 ans, suspecté d'avoir poignardé à mort une jeune femme à Marmande dans le Lot-et-Garonne a été mis en examen et placé en détention provisoire samedi, a annoncé le parquet d'Agen.

Le suspect a été mis en examen pour "meurtre par personne agissant en état d’ivresse manifeste" et encourt la réclusion criminelle à perpétuité, a précisé le parquet.

Vendredi, ce ressortissant marocain travaillant comme enduiseur de façade dans la région avait reconnu devant les enquêteurs "avoir porté des coups de couteau" à une femme de 31 ans, avec qui "il entretenait, depuis très peu de temps, des relations épisodiques", avait expliqué la procureure de la République d'Agen Manuella Garnier. L'homme a indiqué avoir agi par "jalousie" lorsqu'il a "compris que la victime fréquentait un autre homme".

La jeune femme, mère de trois enfants, a reçu huit coups de couteau "d’une grande violence", au niveau du visage, du crâne et du flanc gauche, à son domicile selon le parquet après autopsie.

À lire aussi

L'homme, déjà condamné pour des faits de violence en 2020, avait été interpellé dès le vendredi matin au domicile d'un ami à La Réole en Gironde, à une vingtaine kilomètres de Marmande.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire