1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Jubillar : pourquoi la voiture de Delphine est aussi au cœur de l'enquête
2 min de lecture

Affaire Jubillar : pourquoi la voiture de Delphine est aussi au cœur de l'enquête

Lorsque les gendarmes arrivent au domicile de Cédric et Delphine Jubillar le soir de la disparition de cette dernière, la voiture de Delphine est garée dans un sens inhabituel.

Les amies très proches de Delphine Jubillar, qui a disparu depuis le 15 décembre, ont organisé une battue improvisée.
Les amies très proches de Delphine Jubillar, qui a disparu depuis le 15 décembre, ont organisé une battue improvisée.
Crédit : FRED SCHEIBER / AFP
Affaire Jubillar : pourquoi la voiture de Delphine est aussi au cœur de l'enquête
00:01:35
Patrick Tejero - édité par William Vuillez

Au cœur de l'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar, il y a cette petite 207 bleue, la voiture de Delphine. Cédric, lui, a une 306 blanche, mais elle est hors d'usage depuis très longtemps. L'herbe pousse autour de ses roues dans l'allée qui va vers la maison. La 207, Delphine l'utilise tous les soirs pour aller prendre son service de nuit à l'hôpital d'Albi.

Le 18 juin dernier, parmi le faisceau d'indices concordants, le procureur de la République, Dominique Alzéari, cite le déplacement du véhicule qui est garé dans la rue en pente, devant la maison. "Il est établi qu'il a été déplacé. C'est à dire que Mme Jubillar avait ses habitudes, elle le mettait dans le sens de la montée, toujours prête pour le départ le lendemain, et les voisins ont confirmé que lorsqu'elle est arrivée le 15 décembre au soir, elle l'avait garée comme d'habitude. Lorsque les gendarmes arrivent à 4h50, la voiture est garée dans l'autre sens", explique le procureur.

Me Emmanuelle Franck défend Cédric Jubillar. Pour elle, le sens de parking de la voiture n'est pas déterminant. "En réalité, la voiture de Delphine pouvait être garée dans deux sens différents selon l'endroit d'où l'on venait, puisque c'est une route qui est circulaire dans les deux sens. On s'y gare parallèlement à la route et donc si on vient d'en haut, on se gare avec le capot vers le bas et si on vient d'en bas, on se gare avec le capot vers le haut", argumente-t-elle. 

Et puis, les gendarmes n'ont pas dressé de procès verbal à leur arrivée vers 4h50, mais des heures plus tard, la voiture a pu être déplacée entre temps. Bien sûr, la 207 a été examinée, démontée par les gendarmes spécialisés en police scientifique. Pas de traces de terre, pas de traces de boue, pas de traces de sang. Dans le coffre, il n'y a même pas de traces ADN de Delphine et la voiture est très sale, en plein désordre. Delphine Jubillar, ne semble pas plus soigneuse que son mari.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire