2 min de lecture Emmanuel Macron

Loi anti-casseurs : Emmanuel Macron "se donne le beau rôle", juge Alba Ventura

ÉDITO - En saisissant lui-même le Conseil Constitutionnel, le chef de l'État se donne le beau rôle, celui qui est au-dessus de la politique politicienne.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Loi anti-casseurs : Emmanuel Macron saisit le Conseil Constitutionnel Crédit Image : Fred TANNEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura édité par Camille Schmitt

La loi anti-casseurs devrait être adoptée définitivement ce mardi 12 mars au Sénat. À la surprise générale, Emmanuel Macron a annoncé lundi 11 mars qu'il allait saisir le Conseil Constitutionnel. 

Le gouvernement avait pourtant défendu cette loi. Le chef de l'État se couvre. En fait, il fait de la politique. C’est une loi de droite à l’origine, venant du Sénat, récupérée opportunément par En Marche parce qu’il y avait le feu avec les casseurs dans les manifestations des "gilets jaunes". 

À l’Assemblée, la majorité, en accord avec le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, a musclé la loi, ce qui a d’ailleurs provoqué un début de fissure au sein des députés macronistes, dont 50 d’entre eux se sont abstenus. Ces députés jugent ce texte anti-constitutionnel, et soutiennent un recours que s’apprêtent à déposer la gauche et quelques députés centristes, devant le Conseil Constitutionnel.

À lire aussi
Le président de la République Emmanuel Macron et le Premier ministre Édouard Philippe sondage
Emmanuel Macron : sa cote de popularité de nouveau en baisse

Emmanuel Macron anticipe

Ensuite, les sénateurs, à majorité de droite, non contents de retrouver leur texte, qui plus est "renforcé", se disent : "On va l’adopter bien sûr". Sous-entendu : "s'il est retoqué, ce sera votre faute". 

Donc que fait Emmanuel Macron ? Il anticipe. Il se dit : "Je vais moi-même saisir le Conseil Constitutionnel". Il se donne le beau rôle, celui qui est au-dessus de la politique politicienne. Le rôle de celui qui n’écoute que son courage pour dissiper les doutes sur un texte controversé. C’est assez bien joué.

On pourrait croire qu'il désavoue son propre gouvernement, mais ce n'est pas le cas. Disons que sous prétexte de jouer les juges de paix, il cherche à éviter le piège politique. Encore une fois, il se couvre, il tente d’éviter les critiques. François Hollande avait fait la même chose avec la loi renseignement sur le respect de la vie privée.

Une éventuelle censure

Le président s'en remet au Conseil Constitutionnel, parce qu’en réalité, ce qu'anticipe Emmanuel Macron, c'est une éventuelle censure du Conseil. Le fond de l'affaire, c’est que sur cette loi, l'exécutif a sans doute joué l’improvisation et la précipitation.

Emmanuel Macron va saisir le Conseil sur trois aspects de la loi : les fouilles, les restrictions à manifester et la création d'un délit de dissimulation du visage. Laurent Fabius, le président du Conseil Constitutionnel, avait dit il y a quelques jours sur RTL : "Si le Conseil est saisi, on verra si il s'agit d'une loi anti-manifestants ou anti-casseurs". 

Le président a beau être un fin politique, qui a vite appris de l’ancien monde, il faut bien constater qu’il a laissé aller ce texte un peu trop loin. Disons que dans l’affolement de la crise des "gilets jaunes", on s’est un peu emballé chez En Marche. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Politique Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797185455
Loi anti-casseurs : Emmanuel Macron "se donne le beau rôle", juge Alba Ventura
Loi anti-casseurs : Emmanuel Macron "se donne le beau rôle", juge Alba Ventura
ÉDITO - En saisissant lui-même le Conseil Constitutionnel, le chef de l'État se donne le beau rôle, celui qui est au-dessus de la politique politicienne.
https://www.rtl.fr/actu/politique/loi-anti-casseurs-emmanuel-macron-se-donne-le-beau-role-juge-alba-ventura-7797185455
2019-03-12 07:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fQaK5PQUB0_J5ZbMVA-3yg/330v220-2/online/image/2019/0309/7797172060_des-manifestants-a-nantes-lors-de-l-acte-16-des-gilets-jaunes-le-2-fevrier.jpg