1 min de lecture Rachida Dati

Les Républicains : quand Rachida Dati raconte avoir mis une claque à Brice Hortefeux

VU DANS LA PRESSE - Après avoir été qualifiée "d'intrigante" par Brice Hortefeux, l'ex-garde des Sceaux confesse avoir perdu son sang-froid.

Rachida Dati dans le documentaire "Madame la maire", diffusé sur Téva vendredi 13 décembre.
Rachida Dati dans le documentaire "Madame la maire", diffusé sur Téva vendredi 13 décembre. Crédit : Téva
Jérémy Billault

"Une claque est partie". Si l'affaire n'était plus un secret depuis la parution d'Apocalypse Now de Gérard Davet et Farbrice Lhomme, elle est désormais confirmée de vive voix par la principale intéressée. 

Invitée de l'émission Clique diffusée sur Canal +, Rachida Dati raconte comment elle en est venue aux mains avec Brice Hortefeux. À cette époque, le proche de Nicolas Sarkozy s'était notamment illustré sous l’œil discret d'une caméra en déclarant face à un militant d'origine maghrébine : "Quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes". 

Ces propos n'ont pas favorisé l'amélioration des relations entre l'ex-ministre de l'intérieur et Rachida Dati, qui a toujours considéré comme intolérables ce type de "ricaneries".

Selon Davet et Lhomme, Rachida Dati croisant un jour Brice Hortefeux l'aurait interpellé : "Alors le facho, ça va ?". Et l'interlocuteur de répondre : "Ça va, intrigante !". La réaction de l'ancienne garde des Sceaux ne se fera pas attendre : "un coup de poing dans la gueule", à en croire le récit des deux journalistes.

À lire aussi
Rachida Dati dit s'appuyer sur un rapport de la chambre régionale des comptes. justice
Tour triangle : Dati dénonce des faits de favoritisme et de détournement de fonds publics

La candidate LR à la mairie de Paris tempère : "Je ne lui ai pas mis un coup de poing, vous avez vu son gabarit et le mien, mais c'est vrai que j'ai mis une claque, je le reconnais. Ce n'est peut-être pas le meilleur moyen de changer les choses mais au bout d'un moment, voilà, c'est ce qui est parti. Pour moi cela n'est pas tolérable".

"J'ai entendu bien pire que cela mais j'ai arrêté net, très vite, poursuit-elle. Ce n'est pas là mon fonctionnement, pas mes valeurs et pas mes combats".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rachida Dati Brice Hortefeux Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants