1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les Républicains : Guillaume Peltier, le doute sur la digue
2 min de lecture

Les Républicains : Guillaume Peltier, le doute sur la digue

ÉDITO - Les Républicains ont-ils encore un avenir ensemble ? Guillaume Peltier, le numéro 2 du parti, semble avoir fait voler en éclat ce qu'il restait de digue entre LR et la droite de la droite.

Guillaume Peltier, numéro 2 de LR.
Guillaume Peltier, numéro 2 de LR.
Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Les Républicains : Guillaume Peltier, le doute sur la digue
06:09
Les Républicains : Guillaume Peltier, le doute sur la digue
06:09
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
Journaliste

Guillaume Peltier, le numéro 2 des Républicains, est allé très loin hier dans Le Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI. Il propose une justice exceptionnelle et dit aussi qu’il porte les mêmes convictions que Robert Ménard, le maire de Béziers élu avec le Rassemblement national.

Que se passe-t-il chez Les Républicains ? L’embarras était très palpable chez les responsables du parti. Guillaume Peltier appuie là où ça fait le plus mal. Il sème le doute sur la résistance de sa famille politique aux idées ou même aux sirènes du Rassemblement national.

La semaine dernière, Nadine Morano a donné sa dernière réserve : elle ne se sent "pas en phase sur tous les sujets économiques avec Marine Le Pen" trop à gauche selon elle. Marine Le Pen l’avait appelé à la rejoindre. Comme elle avait aussi déclaré qu’Éric Ciotti ferait un bon ministre. 

Une étanchéité entre LR et le RN

Le RN tend des perches dès qu’il perçoit une faiblesse. Guillaume Peltier, Éric Ciotti, Nadine Morano…Même s’ils ne sont que trois et que leurs motivations sont très différentes leurs prises de position sont bruyantes et très entendues notamment par les militants LR. Ce sont des questions d’égo et des questions de vieilles haines recuites.

À lire aussi

Guillaume Peltier veut faire parler de lui. Il y a un an, il proposait d’augmenter tous les salaires de 20%. Aujourd’hui, il verse dans le populisme judiciaire. Les ténors, à commencer par le patron du parti Christian Jacob, y sont allés doucement dans leur réaction. Christian Jacob a appelé à jouer collectif. "Si Guillaume Peltier est trop content de son effet, il va récidiver", explique un membre du conseil stratégique…

Nadine Morano ou Éric Ciotti, ça n’a rien à voir. Eux, flirtent avec la ligne parce qu’ils règlent des comptes très personnels dans leurs régions respectives. Tout cela doit-il faire douter sur l’étanchéité entre Les Républicains et le Rassemblement national ? Non, répètent tous ceux qui assistent au conseil stratégique du parti. Un conseil où Guillaume Peltier s’exprime très rarement.

Ceux qui tiennent la ligne sont Gérard LarcherFrançois Baroin et Christian Jacob. Jamais, assurent-ils, Nadine Morano ou Éric Ciotti, ne glisseront un jour un bulletin RN dans l’urne. Ils sont beaucoup moins catégoriques pour Guillaume Peltier. Mais impossible de le dire publiquement

Coincés entre Macron et Le Pen

Les Républicains tentent de ne pas trop se diviser. Il y a aura bien quelques élus ici ou là pour flancher entre les deux tours des régionales, se désole d’avance l’un de ses responsables. La droite a déjà connu ça en 1998. Ça s’est mal fini pour tous ceux qui avaient tenté l’aventure FN à l’époque

Mais cette année, Les Républicains ont aussi bon espoir d’arriver avec le plus grand nombre de victoires aux régionales. Et après, ils espèrent trouver un candidat à l’élection présidentielle : quelqu’un qui tienne la ligne, les troupes et qui maintienne la digue, quelqu’un qui dessert un peu l’étau, coincés qu’ils sont entre Emmanuel Macron d’un côté et le RN de l’autre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/