1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les Républicains : Peltier alerte sur un climat de "pré-guerre civile" en France

Les Républicains : Peltier alerte sur un climat de "pré-guerre civile" en France

INVITÉ RTL - Selon le vice-président des Républicains, "une minorité dans les quartiers populaires (...) s'en prend à ceux qui fondent l'État, la République et la France".

Guillaume Peltier est l'invité du Grand Jury ce dimanche 30 mai 2021.
Guillaume Peltier est l'invité du Grand Jury ce dimanche 30 mai 2021.
Crédit : RTL
Le Grand Jury de Guillaume Peltier
59:18
Le Grand Jury de Guillaume Peltier
59:18
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch
Journaliste

Une situation de "pré-guerre civile". Guillaume Peltier a alerté, ce dimanche 30 mai, lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI sur la situation sociale en France. "Il y a une minorité dans les quartiers populaires qui du matin au soir, sept jours sur sept, s'en prend à ceux qui fondent l'État, la République et la France", a-t-il déclaré.

Et d'ajouter : "Je viens d'un quartier populaire. Je ne supporte plus qu'une minorité d'individus, quelques dizaines dans chaque quartier, pourrisse la vie des gens. On en a marre". Le député LR du Loir-et-Cher estime que l'État est en train de "s'effondrer", "n'ose plus affirmer son autorité" et "abandonne nos hussards de la République, c'est-à-dire les professeurs, les instituteurs, les médecins des quartiers populaires, nos policiers et nos gendarmes". 

Selon lui, "la priorité en 2022 sera de lutter contre cette incroyable injustice qu'est l'insécurité". Guillaume Peltier insiste sur le fait que "si aujourd'hui dans notre pays nous ne prenons pas des mesures fortes, crédibles et courageuses, demain la France se réveillera avec une guerre civile de population à population, de quartier à quartier".

Le RN constitue une impasse

Guillaume Peltier, vice-président des Républicains

Guillaume Peltier assure porter "les mêmes convictions" que Robert Ménard. "Échanger, discuter, travailler avec Robert Ménard, ne me dérange en rien (...) Nous portons sur le redressement national, si j'en crois ce que je lis, oui un certain nombre de convictions communes", ajoute-t-il. 

À lire aussi

Est-ce que cela signifie que le vice-président délégué chez Les Républicains est prêt à travailler avec des personnalités du RN ? Non, "le RN constitue une impasse, explique-t-il. Demain, pour redresser la France, on aura besoin de tous les républicains, de tous les patriotes, de tous les hommes et de toutes les femmes de bonne volonté". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/