3 min de lecture Auvergne

Les Républicains : discrètement mais sûrement, Laurent Wauquiez amorce son retour

DÉCRYPTAGE - En retrait sur la plan national depuis son départ de la présidence des Républicains en mai 2019, Laurent Wauquiez s'est recentré sur sa région Auvergne-Rhône-Alpes.

Laurent Wauquiez, le 28 septembre 2020
Laurent Wauquiez, le 28 septembre 2020 Crédit : Alain JOCARD / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

L'éternel fantasme du retour en politique. Après avoir démissionné de son poste de président des Républicains - conséquence directe de l'échec électoral des européennes - Laurent Wauquiez commencerait à percevoir le bout du tunnel. 

Invité de l'édition régionale de Dimanche en politique le 8 novembre, Laurent Wauquiez a mis en avant son bilan à la tête de la région. "Nous avons distribué des masques aux habitants alors qu'on nous disait qu'ils étaient inutiles. Aujourd'hui, la purification de l'air est un sujet oublié en France. Nous prenons les devants et installons des purificateurs dans nos lycées", a-t-il déclaré.

Ce retour sur le devant de la scène médiatique est l'aboutissement d'une communication centrée sur le terrain et la presse locale. Pendant son retrait forcé, Laurent Wauquiez est retourné à sa base : la région Auvergne-Rhône-Alpes. Actif sur le terrain, le président LR de la région a pris la crise sanitaire à bras le corps, sans perdre de vue l'échéance des élections régionales

Masques et "Amazon régional"

Fabrication de masques, de respirateurs et mise en place de circuit court... Depuis avril dernier, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes est à l'œuvre et le fait savoir, sans tenir compte des agacements de l'opposition qui y voit un but électoral. "Par rapport au manque immense de matériel, notre responsabilité est d’enclencher la machine, d’offrir un bouclier de protection, en sortant de ce qui était notre vocation initiale", défend Laurent Wauquiez. Il affirme même que sa région propose "les masques les plus performants sur le marché".

À lire aussi
Présidentielle 2022
Les infos de 8h - Présidentielle 2022 : Laurent Wauquiez de retour à un an de l'élection

L'ancien président des Républicains s'offre même le luxe de critiquer à demi-mot l'action du gouvernement : "Quand on a pu gérer localement les choses, ça a été plus efficace, plus rapide". Le 6 novembre dernier, l'ancien ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans le gouvernement Fillon, souhaitait créer un "Amazon 100% Auvergne-Rhône-Alpes", pour venir en aide aux commerces de proximité, impactés par la crise sanitaire. Sur BFM Lyon, le président de la région détaillait : "L'idée, c'est de créer un site de région de vente en ligne qui permettra à tout le monde d'aller dessus très facilement, avec une solution hyper accessible".

Un mois auparavant, Laurent Wauquiez avait reçu le Premier ministre Jean Castex en visite à Clermont-Ferrand pour évoquer la rénovation énergétique. "En deux ans, on va investir sur le chemin de fer en Auvergne comme jamais on l’a fait. Je ne pouvais pas accepter que la situation du Paris-Clermont se dégrade. Ces investissements vont nous permettre de gagner à peu près 15 minutes de temps", déclarait l'ancien président LR à France 3.

En route pour 2021 ? 2022 ?

Une multiplication des mesures qui pourrait laisser entrevoir un retour sur le plan national. Sur France 3, Laurent Wauquiez est revenu sur sa diète médiatique. "On apprend à travers la vie. On apprend à travers les échecs et les réussites. J'espère qu'on essaie aussi de devenir parfois plus sage. Ça ne veut pas dire qu'on renonce à ses convictions. Les valeurs que je défends, je n'y renonce pas", déclarait-il le 8 novembre. 

L'élu Les Républicains va même jusqu'à esquisser un mea culpa : "J'essaie aussi d'apprendre des moments où je n'ai pas su convaincre, où parfois j'ai été critiqué, caricaturé (...) Et caricatural aussi parfois".

Laurent Wauquiez ne saute pas pour autant le pas en assurant avoir une ambition présidentielle. "On est dans une crise absolument majeure, notre région est une des plus touchées par la Covid", explique-t-il en ajoutant qu'il n'est "pas digne" de se concentrer sur 2022 dans le contexte actuel. Avant le scrutin présidentiel, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes pourrait aussi se laisser tenter par un renouvellement de son mandat. "J'y répondrai en temps et en heure", a-t-il éludé pour l'instant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auvergne Les Républicains Laurent Wauquiez
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants