1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : "Il va falloir prendre des mesures brutales", exhorte Bruno Retailleau

INVITÉ RTL - Le patron des sénateurs LR regrette que le manque d'anticipation du gouvernement l'oblige désormais à recourir à des mesures plus contraignantes pour la population et l'économie.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : "Il va falloir prendre des mesures brutales", exhorte Bruno Retailleau Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto et Ryad Ouslimani

À 24 heures d'une prise de parole d'Emmanuel Macron concernant un éventuel durcissement des mesures sanitaires, la crainte d'un reconfinement devient de plus en plus présente, voire inéluctable pour certains. Quoi qu'il en soit, tout porte à croire que devant une épidémie sans cesse rampante, le gouvernement va devoir durcir les mesures.

Face à cette situation Bruno Retailleau regrette le manque de stratégie à long terme du gouvernement. "Dès le mois de juillet le Conseil scientifique nous avait prévenu", rappelle le président du groupe LR au Sénat sur RTL. Il a ensuite cité le professeur Delfraissy, président du Conseil scientifique, qui le 9 septembre assurait que le gouvernement allait être "obligé de prendre un certain nombre de décisions difficiles dans les huit à dix jours maximum".

"On a un temps de retard", insiste Bruno Retailleau, qui assure que selon les épidémiologistes qu'il a consulté "on a déjà trois semaines de retard". "Je pense qu’il faut tout faire pour ne pas reconfiner brutalement", prévient l'élu LR. "On sait qu’il y a eu des morts et des personnes âgées qui se sont laissées glisser vers la mort", indique-t-il. 

Établir un "plan d'anticipation"

"Il va falloir prendre des mesures brutales", constate Bruno Retailleau, regrettant cette solution à défaut selon lui d'une stratégie d'anticipation lors des derniers mois. Pour atténuer les effets de mesures sanitaires plus contraignantes, le sénateur demande un "confinement à l'irlandaise". L'Irlande, qui a instauré un reconfinement, opte pour des "weekends bloqués avec l’école qui fonctionne la semaine". 

À lire aussi
Les drapeaux de l'Union européenne (illustration) Coronavirus France
Protocole sanitaire : la France s'aligne-t-elle vraiment sur ses voisins européens ?

Dans la foulée, le gouvernement devra établir un plan d"anticipation. "Ce plan d’anticipation doit avoir deux objectifs: soigner et stopper le virus", explique Bruno Retailleau. Ce plan comprendrait ainsi une implication des cliniques privées, ainsi que de "créer des hôpitaux éphémères" et "d'accélérer les formations" de certains personnels sanitaires. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Épidémie Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants