2 min de lecture Justice

Les infos de 7h30 - Richard Ferrand mis en examen : Anticor appelle à sa démission

Malgré sa mise en examen pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne, Richard Ferrand n'a pas l'intention de démissionner de la présidence de l'Assemblée nationale.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Richard Ferrand mis en examen : Anticor appelle à sa démission Crédit Image : ERIC FEFERBERG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Yann Bouchery édité par Elise Denjean

C'est le quatrième homme de l'État et il est visé par la Justice. Richard Ferrand a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi à Lille pour "prise illégale d'intérêts". Le président de l'Assemblée nationale est soupçonné d'avoir favorisé sa compagne, lorsqu'il dirigeait les Mutuelles de Bretagne, en lui louant des locaux. 

En juin 2017, cette affaire, révélée par le Canard enchaîné, l'avait conduit à quitter le gouvernement, alors qu'il venait d'être nommé ministre de la Cohésion des territoires. Dans la foulée de sa mise en examen, Richard Ferrand a pris "acte de cette mesure procédurale qui va lui permettre de pouvoir se défendre dans ce dossier" et a assuré "rester serein sur l'issue de la procédure, au regard du classement sans suite de l'ensemble des griefs de la première plainte" en octobre 2017.

Il s'est également dit "déterminé à poursuivre (sa) mission" à la tête de l'Assemblée". Impensable selon l'association anti-corruption Anticor, à l'origine de la plainte contre lui. Pour son avocat, Maître Jérôme Karsenti, "l'équilibre des pouvoirs, qui est déjà fragile, nécessite que le président de l'Assemblée nationale puisse exercer ses fonctions avec toute la sérénité requise, ce qui, avec une mise en examen, n'est pas possible." L'association Anticor appelle Richard Ferrand à se retirer du perchoir.

À écouter également dans ce journal

Grève - De fortes perturbations sont attendues dans les transports en commun franciliens vendredi 13 septembre. 10 lignes de métro seront fermées. Pour les RER A et B, prévoyez un train sur trois.

À lire aussi
800 personnes se sont rassemblées mercredi 18 septembre au Havre faits divers
Féminicide au Havre : 800 personnes se sont rassemblées mercredi

Violence - Les élus locaux de plus en plus malmenés dans l'exercice de leurs fonctions. Ce jeudi, le ministre des Collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, recevra une douzaine de maires victimes de violences. Parmi eux, l'édile de Saubins, en Haute-Garonne, qui dénonce un manque de protection policière.

Basket - Les Bleus ont battu les États-Unis mercredi, une première depuis 1948. Victoire 89 à 79. Le sélectionneur de l'équipe de France, Vincent Collet, appelle toutefois chacun à garder la tête froide.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Richard Ferrand Assemblée nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798319240
Les infos de 7h30 - Richard Ferrand mis en examen : Anticor appelle à sa démission
Les infos de 7h30 - Richard Ferrand mis en examen : Anticor appelle à sa démission
Malgré sa mise en examen pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne, Richard Ferrand n'a pas l'intention de démissionner de la présidence de l'Assemblée nationale.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-infos-de-7h30-richard-ferrand-mis-en-examen-anticor-appelle-a-sa-demission-7798319240
2019-09-12 08:09:32
https://cdn-media.rtl.fr/cache/60fDO_9cOhRU-qXvea4i3g/330v220-2/online/image/2019/0912/7798319245_richard-ferrand-president-de-l-assemblee-nationale.jpg