2 min de lecture Élections municipales à Marseille

Les infos de 6h30 - Municipales à Marseille : Royer-Perreaut (LR) refuse une alliance avec le RN

À Marseille, l'élu LR Lionel Royer-Perreaut, candidat à la mairie, refuse une alliance entre la droite et le Rassemblement national.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h30 - Municipales à Marseille : Royer-Perreaut (LR) refuse une alliance avec le RN Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Etienne Baudu édité par William Vuillez

À la veille d'un Conseil Municipal historique à Marseille, rien n'est joué concernant le successeur de Jean-Claude Gaudin. C'est ce samedi que doit se tenir l'élection du futur maire. Si la candidate écologiste Michèle Rubirola est arrivée en tête à l'issue du second tour des municipales, ce sont les conseillers municipaux qui doivent encore décider. Double rebondissement ce jeudi : son adversaire à droite, Martine Vassal, retire sa candidature, remplacée par le député Guy Tessier.

Dans la foulée, un autre élu Les Républicains se porte candidat : Lionel Royer-Perreaut, qui refuse une alliance entre la droite et le Rassemblement national pour remporter la mairie. "Il y a des manœuvres qui ne vont pas dans le sens de mes convictions", nous explique l'élu LR. "La candidature annoncée de Guy Tessier pose un problème d'éthique puisque nous savons les uns et les autres, la porosité et le lien ténu qu'il peut avoir avec le Front national. Pour moi c'est une ligne qui ne peut pas être franchie", ajoute-t-il.

"Je pense que les résultats électoraux et les péripéties de cette campagne électorale, nombreuses, montrent bien que nous sommes à la fin d'un cycle. Je pense que si Guy Tessier retirait sa candidature, ça serait un geste d'apaisement et sans doute un geste de sagesse, ce que nous attendons tous d'un doyen", explique Lionel Royer-Perreaut.

À écouter également dans ce journal

Air France - Poussé par la crise du Coronavirus à accélérer sa restructuration, le groupe Air France doit officialiser vendredi la suppression de plus de 7.500 postes d'ici fin 2022, pour l'essentiel via des départs naturels non remplacés et des départs volontaires, même si des licenciements dans le court-courrier ne sont pas exclus.

À lire aussi
Michèle Rubirola, élue maire de Marseille, le 4 juillet 2020 élections municipales à Marseille
Marseille : deux élus récemment en garde à vue "restent adjoints" selon Rubirola

Lille - La candidate LaREM aux municipales, Violette Spillebout entend déposer un recours vendredi contre l'élection de Martine Aubry à la mairie de Lille. Elle pointe du doigt l'appel à voter pour cette dernière.

Tennis - C'est officiel, Roland-Garros débutera le 27 septembre, avec un nombre de spectateurs maximum limité à 20.000, et seulement 10.000 pour les finales. Un siège sur deux sera occupé, afin de respecter les consignes sanitaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Marseille Les Républicains Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants