1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 6h - Primaire écologiste : comment la radicalité de Sandrine Rousseau a convaincu
1 min de lecture

Les infos de 6h - Primaire écologiste : comment la radicalité de Sandrine Rousseau a convaincu

On la disait trop radicale, pourtant Sandrine Rousseau, arrivée 2e, garde toutes ses chances de remporter la primaire écologiste.

Sandrine Rousseau est elle aussi candidate écologiste
Sandrine Rousseau est elle aussi candidate écologiste
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Le journal RTL de 6h du 21 septembre 2021
07:40
Les infos de 6h - Primaire écologiste : comment la radicalité de Sandrine Rousseau a convaincu des m
07:40
Marie-Bénédicte Allaire - édité par William Vuillez

Yannick Jadot et Sandrine Rousseau vont s'affronter pour devenir le ou la candidate écologiste à la présidentielle. Deux candidats, avec deux visions très différentes. Qualifiée 2e avec 25,14% des voix, l'économiste Sandrine Rousseau se voit comme une ambassadrice de "l'écoféminisme" en mission. On l'a disait trop radicale, pourtant elle garde toutes ses chances de l'emporter.

Pour les féministes, le combat de Sandrine Rousseau est une prolongation politique du mouvement #Metoo. L'avocate Elodie Tuaillon-Hibon, spécialisée dans les affaires de violences sexuelles, l'a rencontré lors de l'affaire Baupin. "J'admire beaucoup le fait qu'elle ait pu transformer une expérience de victime en une force de femme politique. Je pense que c'est une excellente candidate", dit-elle.

"C'est une sincérité qui transparait chez elle", nous dit Anthony, étudiant en Master, convaincu par la radicalité et le discours social de Sandrine Rousseau. Si elle gagne la primaire, il prendra sans doute sa carte à Europe Écologie Les Verts.

À écouter également dans ce journal

Justice - La plateforme de livraison de repas Deliveroo et trois de ses ex-dirigeants sont cités à comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris en mars prochain pour "travail dissimulé".

Sous-marins - La crise diplomatique transatlantique vient percuter les grandes retrouvailles du multilatéralisme à l'ONU : la France, soutenue par l'Union européenne, a réaffirmé lundi sa colère contre les Etats-Unis, malgré la tentative d'apaisement de Joe Biden.

À lire aussi

Télétravail - C'est une des conséquences de la crise de la Covid-19 : avec le télétravail qui s'est généralisé et démocratisé, les quartiers d'affaires sont désertés et donc les loyers sont en baisse.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/