2 min de lecture Élections municipales à Lyon

Les infos de 6h - Municipales : Macron face à l’épineux dossier lyonnais

"On va régler ça" a déclaré le chef de l'État à David Kimelfeld, actuel président de la métropole de Lyon, grand rival de Gérard Collomb. Les deux hommes ne se parlent plus.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Municipales : Macron face à l'épineux dossier lyonnais Crédit Image : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier édité par Elise Denjean

Un fauteuil pour deux. C'est le dossier épineux qu'Emmanuel Macron va devoir trancher en vue des élections municipales à Lyon, où il est arrivé mercredi soir. Son ancien ministre de l'Intérieur et fidèle soutien, Gérard Collomb, entend bien se présenter à la tête de la métropole en mars prochain, contre son dauphin David Kimelfeld, actuel président, qui, lui aussi, s'estime légitime.

Emmanuel Macron a rendu visite aux deux rivaux dans une ambiance glaciale. Sur le tapis rouge installé dans le hall de la préfecture de Lyon, les deux hommes ont, pendant plus d'une demi-heure, attendu le chef de l'État sans s'adresser la parole. Pas même un regard échangé. À son arrivée, le président de la République salue les deux adversaires. "On va régler ça", glisse-t-il à David Kimelfeld. 

Pour le moment, rien n'est réglé. Le député Bruno Bonnell essaie, de son côté, de faire redescendre la pression. "J'espère toujours qu'on trouvera une solution pour gagner. Lyon, berceau de la macronie, restera dans la majorité présidentielle."

Sauf qu'Emmanuel Macron n'apprécie pas du tout les menaces de dissidence. En coulisse, il a choisi : s'il n'y a pas d'accord entre eux, Gérard Collomb aura la priorité. Il s'est même affiché, mercredi soir, avec son ancien ministre pour une petite ballade dans les rues de la ville. Un soutien présidentiel qui ne change rien puisqu'un accord n'a jamais semblé aussi loin.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Gérard Collomb, maire de Lyon, avec son concurrent à l'investiture En Marche pour les municipales à Lyon David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon Lyon
Municipales à Lyon : Collomb, le vieux baron qui veut un dernier trophée

Attaque de la préfecture - Il voulait organiser une manifestation de soutien au terroriste de la Préfecture de police, il a fini en garde à vue. Dès hier matin, de nombreuses voix se sont élevées, indignées par l'annonce de ce rassemblement.

Syrie - Condamnation internationale au lendemain de l'offensive turque en Syrie contre les kurdes. L'ONU réunit ce jeudi son Conseil de sécurité.

Rugby - Angleterre-France n'aura pas lieu. Le choc du Mondial du rugby est annulé à cause d'un typhon qui menace le Japon.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Lyon Élections municipales Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants