2 min de lecture Emmanuel Macron

Les infos de 5h - Immigration : le débat "sans tabou" voulu par Macron ouvre à l'Assemblée

Le débat sur l'immigration s'ouvre ce lundi 7 octobre à l'Assemblée nationale. Le président français a demandé aux élus En Marche de ne pas "se comporter en parti bourgeois" sur la question. Un travailleur sans-papiers témoigne sur RTL.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Les infos de 5h - Immigration : le débat "sans tabou" voulu par Macron ouvre à l'Assemblée Crédit Image : Lionel BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Sina Mir édité par Cassandre Jeannin

Ouverture du débat sur l'immigration ce lundi 7 octobre à l'Assemblée nationale. Emmanuel Macron l'a promis "sans tabou" et a demandé il y a quelques jours aux élus En Marche de ne pas se "comporter en parti bourgeois" sur la question. Certains députés ont fait part de leur malaise au sein de la majorité.

On estime à 300.000 le nombre de sans-papiers en France. Beaucoup travaillent dans l'ombre, dans des restaurants ou des bâtiments et réclament un statut. "Pendant un an, j'ai eu les travaux publics", raconte un Malien arrivé en France il y a 5 ans. Aujourd'hui, il travaille dans la restauration et malgré deux ans de contrats successifs, autant de cotisations et d'impôts payés, il a le droit au revers du travailleur sans-papiers. 

"Je commence le travail à 8h, je finis parfois à 22h, parfois à 21h. Je travaille 6 jours et j'ai un jour de repos", déclare-t-il au micro de RTL. Il explique également que certaines heures supplémentaires qu'il fait ne sont pas payées "totalement" car son employeur voit qu'il n'a pas de papiers. "Si je déclare, je risque de perdre mon boulot", précise-t-il. 

À écouter également dans ce journal

Attaque à la préfecture -  La femme de Mickael Harpon est sortie de garde à vue dimanche 6 octobre. Aucune charge n'a été retenue contre celle qui avait échangé une trentaine de SMS avec son mari, quelques heures avant la tuerie à la Préfecture de Police de Paris. 

À lire aussi
Une militante écologiste retire le portrait d'Emmanuel Macron de la salle du conseil municipal de la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire (Loire-Atlantique) le 4 mars 2019. justice
Portraits de Macron décrochés à Paris : 500 euros d'amende pour 8 militants écologistes

Mort de Jacques Chirac - Une semaine après les obsèques de l'ancien Président, Nicolas Sarkozy est revenu sur les rapports complexes qu'il entretenait avec celui qui fut longtemps son mentor.

Football - Retour gagnant pour Claude Puel, le nouvel entraîneur de Saint-Étienne. Les Verts ont battu Lyon 1-0 avec un but à la 90eme minute.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Assemblée nationale Immigration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants