1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 5h - Cartes vitales, retraités... Comment le gouvernement veut lutter contre la fraude sociale
2 min de lecture

Les infos de 5h - Cartes vitales, retraités... Comment le gouvernement veut lutter contre la fraude sociale

Le ministre délégué aux Comptes publics, Gabriel Attal, annonce plus de moyens pour lutter contre la fraude aux cotisations sociales et aux allocations.

Gabriel Attal dans la cour de l'Élysée, le 27 mars 2023
Gabriel Attal dans la cour de l'Élysée, le 27 mars 2023
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Le journal RTL de 5h du 30 mai 2023
00:09:06
Le journal RTL de 5h du 30 mai 2023
00:09:06
Nicolas Fauroux - édité par La Rédaction RTL
Je m'abonne à la newsletter « Politique »

Après la lutte contre la fraude fiscale, le gouvernement présente un plan contre la fraude sociale ce mardi 30 mai 2023. Un plan qui se veut "massif", quand on sait que cette fraude, en France, est estimée par la Cour des comptes entre six et huit milliards d'euros. L'exécutif évoque un chantier de dix ans avec une première étape d'ici 2027. 

Parmi les pistes envisagées par Gabriel Attal, en charge des comptes publics, un encadrement de la carte vitale. Il veut doubler les redressements dans les cinq ans. Il annonce 1.000 postes supplémentaires pour traquer les fraudeurs, y compris les entreprises trichant sur les cotisations. Et un milliard d'euros pour investir dans des systèmes informatiques qui permettront de croiser les différents fichiers administratifs.

Autre annonce : le ministre veut aller progressivement vers une fusion de la carte vitale et de la carte d'identité (cette carte unique existe déjà en Belgique et en Suède notamment). Objectif : limiter les fraudes ce qui enterre, au passage, le projet de carte vitale biométrique.

Bercy veut par ailleurs cibler le million de retraités vivant hors des frontières européennes, afin de mieux identifier ceux qui sont décédés mais continuent à percevoir des allocations.

À écouter aussi

Gabriel Attal veut enfin faire des économies. Il faudra vivre neuf mois par an en France, contre six actuellement, pour bénéficier des allocations familiales ou du minimum vieillesse.

À écouter également dans ce journal

Faits divers - L’homme soupçonné d’avoir tué son ex-femme et leurs deux enfants retrouvés morts jeudi 25 mai à Dreux a été mis en examen dans la soirée du lundi 29 mai et placé en détention provisoire. Il nie les faits et se dit victime d'un "complot".

Faits divers - Dans le Morbihan, il n'y a officiellement plus de suspect dans l'affaire Iris. Le corps de cette jeune femme de 23 ans a été retrouvé samedi 27 mai dans un cours d'eau à Lanester. Un proche de la famille était interrogé et a été relâché. L'enquête se poursuit.

International - En Ukraine, nouvelle attaque de drones sur Kiev, la capitale de l'Ukraine. Les habitants sont priés de rester à l'abri. Un homme de 27 ans a