1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 12h30 - Prix du carburant : Force Ouvrière demande une prime pour les salariés
1 min de lecture

Les infos de 12h30 - Prix du carburant : Force Ouvrière demande une prime pour les salariés

Face à la hausse des prix du carburant, Force Ouvrière demande qu'une "prime transport", soit versée aux salariés par les entreprises.

Le prix des carburants (illustration)
Le prix des carburants (illustration)
Crédit : BENJAMIN CREMEL / AFP
Flambée des prix des carburants : utilisez-vous moins votre voiture ?
23:18
Flambée des prix des carburants : utilisez-vous moins votre voiture ?
23:18
Anaïs Bouissou - édité par William Vuillez

Le débat continue autour de la hausse des prix du carburant et alors qu'à l'Elysée, les arbitrages sont encore en cours, Force Ouvrière réclame la mise en place d'une prime pour les salariés. Une prime qui serait versée par l'entreprise.

"Il faut absolument qu'on ait un dispositif national, interprofessionnel qui conduise à ce que systématiquement, les salariés qui utilisent leur véhicule bénéficient d'une compensation sous la forme d'une prime transport et en particulier qui couvre la hausse exceptionnelle actuelle et qui soit pérenne", dit Yves Veyrier, secrétaire général de Force Ouvrière. 

"Il faut aller au delà des 200 euros par an par salarié, mais je rappelle aussi qu'il nous semble indispensable qu'on augmente plus largement les salaires", poursuit le secrétaire général de Force Ouvrière. FO demande par ailleurs une réunion d'urgence avec le gouvernement et l'ensemble des partenaires sociaux sur la question.

À écouter également dans ce journal

Justice - Ce mercredi 20 octobre s'est ouvert le procès de "l'affaire de la sextape" dont le footballeur Mathieu Valbuena est la victime. Appelé à la barre dans la matinée, il a expliqué s'être "senti en danger" lorsqu'il a appris en 2015 l'existence de cette vidéo intime.

À écouter aussi

Politique - Éric Zemmour était au salon Milipol ce mercredi, le Salon mondial de la sûreté et de la sécurité intérieure des États. Le polémiste a pris la pose arme au poing n'hésitant pas à viser des journalistes

Ligue des champions - Après la victoire du Paris Saint-Germain mardi soir face à Leipzig (3-2), les regards sont désormais tournés vers le LOSC. Les Lillois n'ont pas le droit à l'erreur ce mercredi soir face à Séville s'il veulent garder une chance de se qualifier pour les 8es de finale. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/