1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Affaire de la "sextape" : au procès, Valbuena explique s'être "senti en danger"
1 min de lecture

Affaire de la "sextape" : au procès, Valbuena explique s'être "senti en danger"

Appelé à la barre mercredi 20 octobre, au premier jour du procès de "l'affaire de la sextape", Mathieu Valbuena a expliqué s'être "senti en danger".

Mathieu Valbuena avec Fenerbahce en 2018
Mathieu Valbuena avec Fenerbahce en 2018
Crédit : OZAN KOSE / AFP
Affaire de la "sextape" : au procès, Valbuena explique s'être "senti en danger"
01:11
William Vuillez & AFP

Ce mercredi 20 octobre s'est ouvert le procès de "l'affaire de la sextape" dont le footballeur Mathieu Valbuena est la victime. Cinq hommes sont poursuivis dans cette affaire de tentative de chantage, dont Karim Benzema, accusé de complicité, absent à l'audience qui se déroule au tribunal correctionnel de Versailles. Appelé à la barre dans la matinée, Mathieu Valbuena a expliqué s'être "senti en danger" lorsqu'il a appris en 2015 l'existence de cette vidéo intime.

"J'ai eu peur pour ma carrière sportive, pour l'équipe de France. Je savais que si la vidéo sortait, ça allait être compliqué pour moi en équipe de France, comme on l'a vu par la suite", a déclaré le milieu de terrain de l'Olympiakos. Il a expliqué avoir été prévenu de l'existence de cette vidéo compromettante par son ancien coéquipier Djibril Cissé. "Au début je n'y croyais pas à cette histoire, je pensais que c'était du bluff", a déclaré le footballeur.

Djibril Cissé, lui-même victime d'un chantage similaire lors de sa carrière, lui a ensuite fait une description de la vidéo, dont il avait reçu un extrait sur WhatsApp. "Je me suis senti en danger, mon premier réflexe a été de porter plainte", a expliqué Valbuena, qui a précisé n'avoir jamais eu "l'idée de payer" .

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/