1 min de lecture Environnement

Les actualités de 7h30 - Yannick Jadot dénonce "l'hypocrisie" d'Emmanuel Macron

La tête de liste écologiste aux élections européennes a dénoncé l'hypocrisie du gouvernement, "qui soutient une multitude de projets qui détruisent la biodiversité".

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 7h30 - Annonces de Macron sur la biodiversité : Jadot "en colère" Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Julien Fautrat édité par Léa Stassinet

Le rapport alarmant des experts de l'ONU concernant la biodiversité a conduit Emmanuel Macron à annoncer toute une série de mesures lundi 6 mai. Lutte contre le gaspillage, production de déchets et plastique ainsi qu'"un changement profond" des modes de production ont été promis par le chef de l'État. 

Mais ces annonces sont loin de convaincre les écologistes. Yannick Jadot, tête de liste EELV pour les élections européennes, a fait part de sa "colère" au micro de RTL. "On a des alertes et des alarmes qui s'intensifient et se multiplient, et le président de la République nous fait un bing-bang de mots, de promesses sans faire aucun engagement concret", fustige-t-il. 

"Le gouvernement soutient une multitude de projets qui détruisent la biodiversité, que ce soit les importations d'huile de palme, les contournements autoroutiers qui détruisent les forêts... On est dans une hypocrisie totale : très clairement, le président de la République n'est pas au rendez-vous, et pas à la hauteur", conclut l'écologiste.

À écouter également dans ce journal

Européennes - Pour la première fois, la République en Marche et le Rassemblement national font jeu égal. Ils sont tous deux à 21,5% dans notre baromètre Harris Interactive pour RTL, LCI et Le Figaro.

International - Toujours aucune trace des deux touristes français disparus mercredi au Bénin. Il s'agirait de deux enseignants dont l'un est originaire de Barenton dans la Manche.

À lire aussi
Bouteilles vides (illustration) environnement
Consigne : "pas d'impact financier" pour les collectivités, selon Brune Poirson

Royal Baby - Depuis hier et la naissance du "Royal Baby", les Britanniques s'interrogent non plus sur le sexe du bébé, on l'a compris, c'est un garçon, mais sur son prénom. Pour l'instant, chez les bookmakers, ce n'est ni Arthur ou James qui tient la corde, mais Spencer... Qui est le nom de jeune fille de la princesse Diana.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Biodiversite Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants