2 min de lecture Gilets jaunes

Les actualités de 18h - "Gilets jaunes" : déception après les annonces d'Édouard Philippe

Les annonces du Premier ministre n'ont visiblement pas convaincu les "gilets jaunes" qui demandent des mesures plus importantes pour calmer la colère.

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Les actualités de 18h - "Gilets jaunes" : déception après les annonces de Philippe Crédit Image : UGO AMEZ/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

Le gouvernement a donc opéré un repli stratégique pour calmer la colère des "gilets jaunes". "Il faudrait être sourd pour ne pas entendre la colère des Français" a déclaré le Premier ministre avant d'ajouter qu'"aucune taxe ne mérite de mettre en danger l'unité de la Nation". Parmi les mesures annoncées figure un moratoire de six mois sur la fiscalité des carburants.

Après ces annonces, les plus modérés des "gilets jaunes" saluent une première étape. Mais ils réclament plus : "Les Français ne veulent pas des miettes", dit Benjamin Cauchy. Sur les barrages, c'est la déception. À l'image de Mégane, l'une des quatre porte-parole des "gilets jaunes" de Châteaudun, présente sur les ronds-points depuis les premiers jours.

"On va rester sur le rond-point. Parce que geler uniquement pendant six mois, ça veut dire que dans six mois on va nous les remettre. En fait, ça n'aura servi à rien. On ne demande pas le gel, il ne faut pas que ce soit temporaire. Ou alors éventuellement ils cherchent à nous endormir, à faire arrêter le mouvement. Ils veulent qu'on rentre chez nous, mais ils se trompent, parce que nous on va rester là".

À lire aussi
Un membre des "gilets jaunes" le 9 décembre 2018, près de Marseille. Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : la violence est "inhérente" au mouvement, dit Éric Coquerel

À écouter également dans ce journal

Société - À quatre jours de la prochaine manifestation des "gilets jaunes" prévue à Paris, Christophe Castaner appelle "les plus raisonnables" à ne pas se rendre dans la rue. Le ministre de l'Intérieur a également annoncé des forces supplémentaires pour assurer la sécurité.

Justice - Après la manifestation du 1er décembre dernier dans la capitale, sur les 73 personnes qui ont été jugées hier en comparution immédiate, 20 ont été condamnées à une peine de prison ferme, dont 8 ont été immédiatement incarcérées. Il y a eu 10 relaxes.

Société - Des dizaines de lycées étaient à nouveau bloqués aujourd'hui, contre la réforme du bac et ParcourSup, voire contre le Service National Universel. Une mobilisation particulièrement forte en région parisienne et à Marseille. Par endroits, les manifestations dégénèrent comme ce matin à Blagnac, près de Toulouse où un lycée a été partiellement incendié.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Édouard Philippe Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795800860
Les actualités de 18h - "Gilets jaunes" : déception après les annonces d'Édouard Philippe
Les actualités de 18h - "Gilets jaunes" : déception après les annonces d'Édouard Philippe
Les annonces du Premier ministre n'ont visiblement pas convaincu les "gilets jaunes" qui demandent des mesures plus importantes pour calmer la colère.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-actualites-de-18h-gilets-jaunes-deception-apres-les-annonces-d-edouard-philippe-7795800860
2018-12-04 18:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1w1SyjYfLi5xAaNgJYRhcQ/330v220-2/online/image/2018/1130/7795765403_de-gilets-jaunes-au-bord-d-une-route-en-france-image-d-illustration.jpg