1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2022 : qu’est-ce que le scrutin proportionnel soutenu par Marine Le Pen et Emmanuel Macron ?
2 min de lecture

Législatives 2022 : qu’est-ce que le scrutin proportionnel soutenu par Marine Le Pen et Emmanuel Macron ?

ÉCLAIRAGE - Actuellement soumises au scrutin majoritaire uninominal à deux tours, les élections législatives pourraient tendre vers un scrutin proportionnel. Voici les avantages et les inconvénients de ce dernier.

Des bulletins de vote dans une urne, au second tour des législatives le 18 juin 2017
Des bulletins de vote dans une urne, au second tour des législatives le 18 juin 2017
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Lison Bourgeois

Si les élections législatives fonctionnent de la même manière que l'élection présidentielle avec un scrutin majoritaire à deux tours, il y a un détail très différent. Pour les élections législatives, c'est le candidat qui obtient le plus de voix au second tour qui est déclaré vainqueur dans chaque circonscription. Il s'agit donc d'un scrutin uninominal.


Ainsi, les Français élisent leurs 577 députés avec ce système depuis 1958 dans les 577 circonscriptions que compte le territoire. Les électeurs votent pour un candidat et non pour une liste. L'objectif de ce mode de scrutin était alors de tourner la page de la IVe République et de son instabilité politique. Aujourd'hui, ce mode de scrutin est accusé de donner davantage de place aux gros partis. Une situation qui ne représente pas fidèlement le vote des électeurs pour une grande partie de l’échiquier politique.

C'est pour pallier ce défaut que le changement vers des élections législatives au scrutin proportionnel est plaidé par de nombreux acteurs du monde politique. Dans les faits, chaque parti serait amené à proposer non pas un candidat par circonscription, mais une liste de candidats. Si un parti obtient, par exemple 15% des voix, 15% des membres de sa liste devraient siéger à l’Assemblée nationale détaille le Huffpost.

Un mode de scrutin dangereux pour la stabilité des institutions

Ce système serait donc plus fidèle au vote des Français mais l'obtention de la majorité absolue à l'Assemblée nationale serait alors beaucoup plus difficile à obtenir. Les élections législatives de l’année 1986 sont les seules à avoir utilisé une proportionnelle rappelle Le Monde. Finalement, la coalition de droite n’avait obtenu qu’une courte majorité absolue, et 35 députés Front National avaient fait leur entrée à l’Assemblée.

À écouter aussi

Une conséquence qui incite les dirigeants à être hésitants face à l'instauration de la proportionnelle. Par exemple, Marine Le Pen souhaite appliquer la proportionnelle aux deux tiers des députés et les autres seraient toujours élus au scrutin majoritaire. Quant à lui, Emmanuel Macron se dit ouvert à une proportionnelle intégrale. Il s’était déjà engagé en 2017 à injecter une dose de proportionnelle. Cependant, la réforme a constamment été reportée avant d’être totalement enterrée.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votr