1 min de lecture Parti socialiste

Le sénateur socialiste Alain Bertrand est mort à l’âge de 69 ans

Le sénateur socialiste Alain Bertand est mort des suites d'une grave maladie. Défenseur de l'hyper-ruralité, il avait été le premier maire socialiste de Mende en 2008.

Alain Bertand, avec Manuel Valls et Carole Delga, le 8 avril 2016 Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Il était connu notamment pour avoir fait "basculer à gauche pour la première fois depuis la Libération" la mairie de Mende en 2008, avant de remporter les élections sénatoriales en 2011, 2012 et 2017. Alain Bertrand, atteint d’une grave maladie, est décédé ce mardi 3 mars, à l’âge de 69 ans. 

"C’est un homme humaniste, rassembleur, engagé, résolument de gauche, pugnace, prêt à toutes les luttes pour le développement de Mende et de la Lozère et père de l’hyper-ruralité qui nous quitte. C’est une voix forte, claire et à l’accent chantant qui s’éteint", a réagi avec émotion son successeur Laurent Suau, dans un post Facebook. Alain Bertrand, ancien inspecteur des domaines, était un socialiste convaincu. 

Il avait fait basculer la mairie de Mende à gauche en 2008 avant de remporter l'élection sénatoriale en 2011. Ancien du Parti socialiste, dont il fut premier secrétaire de la fédération de Lozère, il était un proche de l'ancien président de région Languedoc-Roussillon et maire de Montpellier Georges Frêche, décédé en 2010.

"Défenseur de l’'hyper-ruralité', il avait réalisé un rapport" à ce sujet, qui sollicitait un "pacte" pour les régions les plus rurales, rapporte Le Monde. La présidente de la région Occitanie Carole Delga a tenu également à lui rendre hommage : "Alain savait depuis longtemps le sentiment d’injustice particulièrement important dans les territoires ruraux", a-t-elle écrit sur Twitter. 

À lire aussi
La ville de Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme (illustration) élections municipales
Municipales à Clermont-Ferrand : LR et LaREM s’allient face au maire PS sortant

Plus récemment, le sénateur originaire du Tarn siégeait au sein du groupe Rassemblement démocratique et social européen (RDSE), "de sensibilité radicale de gauche", rappelle le quotidien. "Il est des hommes qui marquent l'Histoire d'un territoire : Alain Bertrand est de ceux-là", a commenté Carole Delga.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste Mairies Maires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants