1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Le Parti socialiste existait avant François Hollande", lance Laurent Baumel
1 min de lecture

"Le Parti socialiste existait avant François Hollande", lance Laurent Baumel

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Le député socialiste d'Indre-et-Loire, qui affirme qu'un départ des frondeurs n'est pas d'actualité, est favorable à une primaire à gauche.

Laurent Baumel, invité de RTL le 28 janvier 2016
Laurent Baumel, invité de RTL le 28 janvier 2016
"Le Parti socialiste existait avant François Hollande", lance Laurent Baumel
08:01
"Le Parti socialiste existait avant François Hollande", lance Laurent Baumel
08:17
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Après le départ de Christiane Taubira, les frondeurs se font de nouveau entendre. Et si la désormais ex-garde des Sceaux pourrait devenir leur chef de file, pas question pour la gauche du Parti socialiste de quitter le groupe à l'Assemblée nationale. "Cela voudrait dire que le Parti socialiste appartient au président de la République alors qu'il existait avant François Hollande et il existera après. Il peut être traversé par des divisions mais le parti ne dépend pas du fait qu'on est d'accord ou non avec François Hollande", justifie Laurent Baumel, député socialiste d'Indre-et-Loire.

Et si certains critiquent les divisions et la fronde de l'aile gauche du parti majoritaire, Laurent Baumel rejette les conséquences électorales. "La défaite la plus importante, c'est les municipales. La fronde n'avait pas encore commencé", détaille-t-il, regrettant que le gouvernement actuel ne respecte pas la ligne définie avant l'élection présidentielle de 2012. "Ce qui déroute nos électeurs, c'est de ne pas retrouver ce pour quoi ils ont voté", glisse-t-il face à une politique libérale très critiquée.

Face à cette division politique au sein même du parti, le député se dit favorable à une primaire à gauche. "Un exercice de ce type serait nécessaire. François Hollande a été désigné comme le candidat de la gauche, il a noué un contrat et il me paraît important de revenir devant le peuple de gauche", explique-t-il alors que selon lui François Hollande s'est "écarté" du discours du Bourget. Cependant, le député frondeur attend avant tout un débat de fond plus qu'une hyper-personnalisation du débat

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/